Bavardages

Rétrospective 2020

Comme chaque mois de janvier depuis maintenant 6 ans, je me prête à une rétrospective de l’année écoulée. Je prends cela comme un petit jeu de revenir en arrière et de m’arrêter sur certaines périodes passées. Cela peut être une recette particulière, une photo ou un moment auquel me fait penser le plat présenté. Je pense que cette année 2020 restera à jamais gravée dans nos mémoires mais aussi dans les livres d’histoire. Quand on y pense quand même, une saleté de petit virus a réussi à figer la vie de toute la population mondiale. J’ai parfois l’impression d’être dans un film de science fiction mais c’est pourtant et tristement la réalité.

Je vous rassure, je ne vais pas m’appesantir sur la négativité de cette pandémie de Covid-19, je laisse cela aux médias qui nous assomment de chiffres morbides. Je préfère me recentrer sur du positif. Car oui, malgré la morosité et les contraintes dû au contexte actuel on peut arriver à faire ressortir de bonnes choses. Chacun les adapte à sa situation, moi par exemple les chiffres records de fréquentation du blog en 2020 me réjouissent. Bien que je compatisse sincèrement aux malheurs des restaurateurs et plus globalement des professions de l’évènementiel, cette situation a amené un retour en cuisine des ménages et au fait maison. Je passe sur la frénésie qu’il y a eu sur certaines denrées alimentaires mais globalement j’y vois du positif.

Au mois de janvier 2020 nous étions encore libre de nous réunir entre amis, de nous déplacer où nous voulions et d’embrasser tout le monde pour se souhaiter la bonne année. Les apéritifs dinatoires s’éternisaient dans la soirée et c’était bien. C’était aussi l’occasion de terminer les restes de pâte feuilletée des diverses galettes des rois en préparant des feuilletés au Beaufort, des allumettes au fromage bien beurrées et bien goûtues.

Pour la Chandeleur j’ai redécouvert les crêpes Suzette grâce à la recette facile de Benoît Castel. Ce fut un mois de février placé sous le signe des agrumes. Ces crêpes me reviennent en mémoire car j’ai pu assister en octobre dernier au trophée Frédéric Delair (initié par la Tour d’Argent) qui valorise les métiers de la salle et l’art du service. J’ai pu voir des apprentis et des élèves d’écoles hotellières concourir avec notamment une épreuve de flambage de crêpes. Je ne vous raconte pas la technicité qu’il peut y avoir autour d’un tel exercice lorsqu’il doit être fait en salle dans les règles de l’art!

En mars est arrivé le confinement et le début d’une drôle de période dont on ignore encore la fin. On s’est mis à écouler les stocks de fond de placard et à utiliser le contenu du congélateur pour éviter de sortir faire des courses. Une tarte fine et rustique pommes myrtilles nous a ainsi régalés.

La déferlante de tarte au chocolat sans cuisson a commencé au mois d’avril avec Pâques lorsque mon fils s’est rendu compte que cette tarte était extrêmement facile à faire et surtout d’une gourmandise absolue pour l’amateur de chocolat qu’il est. Depuis, toute occasion est bonne pour qu’il en fasse une, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Au mois de mai fais ce qu’il te plaît, on remet le nez dehors et les fraises sont là. Alors je m’en donne à coeur joie avec des fraises en veux tu en voilà et elles finissent sur un gâteau au yaourt avec une chantilly au chocolat blanc toute douce parfumée au basilic qui me donne encore des frissons.

Je me suis régalée d’asperges vertes pendant toute sa saison et j’ai découvert en juin la simplicité de les faire simplement rôtir au four. Sur une pâte feuilletée et avec quelques pignons de pin c’était divin alors je vous ai livré cette Tarte fine aux asperges vertes rôties, pignons et parmesan pour vous inspirer un brin de légèreté épicurienne.

Que retenir de l’été 2020 ? Nous avons beaucoup profité de notre jardin et nous avons mangé beaucoup d’aubergines (entre autre). Cette année point de potager pourtant, je n’avais rien à planter. Par contre mon primeur du bout de la rue avec lequel nous avons bien sympathisé depuis le mois de mars, nous a bien approvisionné ! Ces aubergines au cumin rôties au four ont remporté tous les suffrages en juillet. C’est croustifondant, un vrai régal.

Recette publiée en août mais confiture d’abricot réalisée en juillet pendant mes vacances bretonnes tant attendues. Parfumée au thym cette confiture sent bon l’été. J’avais acheté un grand cageot d’abricot au marché du village dans l’idée de ramener à la maison un bon stock de pots. Le shooting a été improvisé mais la réalisation de ces confitures bien pensée car j’avais trimballé avec moi ma bassine en cuivre et un grand nombre de pots vides.

Les vacances se terminent et la rentrée de septembre arrive. Une rentrée masquée mais au moins les enfants retrouvent leurs copains en classe. Moi je retrouve mon jardin, je m’amuse à photographier en extérieur et j’utilise mon superbe moule avec ce gâteau au citron et pavot tout moelleux mais sans lactose. Je fais aussi un magnifique voyage de presse dans les vergers de pommes AOP du Limousin et il faut absolument que j’écrive cet article pour vous le décrire!

En octobre la routine s’installe entre les cours en visio et les cours en présentiel des enfants, les activités extra scolaires qui reprennent et qui s’interrompent, les aller et retour de mon cher et tendre qui se dévoue aux courses de fruits et légumes. Ainsi il est revenu un jour avec un bon sachet de mirabelles invendables selon le primeur mais qui nous ont donné de magnifiques et délicieuses tartelettes de mirabelles à la cannelle. Voyant que cela nous faisait plaisir, nous avons maintenant les fruits moches gracieusement offerts (et moi j’offre un pot ou deux confitures en troc)

On continue en novembre comme en octobre mais avec du boulot en plus pour moi. Ouf je commençais à tourner en rond entre ma cuisine et mon bureau. J’ai eu l’occasion de collaborer avec diverses agences afin de promouvoir les fruits et légumes AOP dont les noix AOP du Périgord. Que cette tarte aux poires, gorgonzola et noix fut bonne ! Elle a ravi nos papilles et vos cœurs si j’en crois les commentaires enthousiastes reçus sur mon compte Instagram.

Le mois de décembre 2020 est une fin d’année en apothéose pour le blog. Vous avez fait un sacré accueil à mes biscuits de Noël sûrement grâce à la mise en avant dont j’ai bénéficié sur Google Discover. 21000 personnes passées ici en une journée, mazette je n’avais jamais connu ça ! Mon serveur a failli disjoncter, heureusement que mon webmaster veillait au grain ce dimanche matin là. Suite à cela il a fallu que je change de serveur pour faire face à cette soudaine augmentation de visites quotidiennes. En gros cela veut dire que si rien n’avait été fait, vous n’auriez plus eu accès au blog le temps que le jeu se calme et cela aurait été bien dommage quand même. Mais ce changement a un coût. C’est comme si vous passiez d’un studio à un loft.

Mug rouge de thé

Je n’ai encore jamais parlé d’argent ici et je me dis que c’est l’occasion de le faire. Tenir un blog coûte de l’argent. Je l’ai toujours fait par passion car j’aime partager avec vous mes recettes et mes photographies. Mais attention partage ici ne veut pas dire qu’elles sont en libre service. Les blogs ne sont pas des banques d’images gratuites qu’on se le dise une bonne fois pour toute ! Je commence à en avoir marre de ces gens qui utilisent mes photographies sans autorisation. Ils sont hors la loi que ce soit un gros groupe de presse, un petit restaurant ou un autre blogueur (il y a du vécu pour tout ce que je vous écris). Maintenant j’arrête de rappeler le code de la propriété intellectuelle et je leur envoie des avocats, na! Vous l’aurez compris ce genre de comportement est de plus en plus fréquent et m’énerve un peu.

Mais bon la passion ça va tant que cela ne creuse pas le budget familial. Pour vous faire une idée il faut compter un peu moins de 3000 euros par an pour que ça roule.

Cela comprend l’hébergement du blog, les différents plug in (comme les recettes imprimables), le nom du domaine, l’infogérance (moi j’y comprends que dalle et je n’ai pas assez de temps pour m’y intéresser), les logiciels de retouche photo (Lightroom et Photoshop). C’est pour payer les frais de tout ceci que des encarts publicitaires figurent sur le blog. Ainsi tout cela s’autoentretient. Ces revenus publicitaires passent par une régie (Adsense pour moi, je ne choisis pas ce qui s’affiche par contre) et tout ce que je touche est réinvesti dans ces frais. En terme de revenu ça ne va pas loin, je suis très loin d’un salaire, mais cela suffit pour que la vie du blog ne me coûte pas trop.

J’ai fait en sorte que ces publicités ne soient pas invasives. Il n’y a pas de fenêtres qui s’ouvrent de manière intempestive, ça ne clignote pas de tous les côtés. Vous n’aurez jamais de ça ici. Il y en un pavé tout en haut, tout en bas, sur la colonne de droite et un nouveau à la fin de la fiche recette. Ils ne gênent pas la lecture d’un article. Mais si vous avez installé un bloqueur de publicité, bah du coup je ne toucherai pas un kopeck… Aussi soyez sympa, mettez-les en pause lorsque vous visitez des blogs que vous appréciez. Je pense que nous vous le rendons bien avec le travail fourni pour écrire des articles de qualité.

Automne 2020 en forêt

Pour finir avec d’autres chiffres, vous avez été 215000 à visiter le blog sur le seul mois de décembre, 3 millions sur Pinterest, et un peu plus de 1 million sur l’année. Oui oui vous avez bien lu, je parle de million, ça donne un peu le vertige tout ça !

Aussi je vous remercie du fond du coeur amis lecteurs. Lecteurs fidèles, lecteurs occasionnels ou lecteurs de passage, c’est vous qui faites vivre ce blog par vos visites, c’est vous qui m’encouragez par vos commentaires. Alors je vous adresse un immense MERCI et je vous souhaite une douce et gourmande année 2021.

A très vite

12 Commentaires

  • Coucou ma chère Annie! j’ai toujours un grand plaisir à lire tes recettes que je fais très souvent et qui nous régalent! merci merci…Mais alors aujourd’hui quel plaisir de lire tes rétrospectives 2020!! en plus j’ai découvert énormément de choses! Bravo je suis ravie pour toi que ton blog ai toujours et voir de plus en plus de succès! c’est génial tu le mérites! Très bonne idée de nous parler argent afin que l’on sache que mis à part nous donner du plaisir ça te coûte cher! Et alors c’est écœurent que l’on abuse de se servir de tes photos! tu as raison de ne pas te laisser faire!!Continue comme cela j’adore MERCI MERCI! Des grosses bises

    • Cela me fait plaisir que tu aies lu tout mon pavé. Je pourrai en écrire encore beaucoup sur tout ce que j’entends en retour lorsque je me manifeste auprès d’un voleur… Et cela prend encore du temps et de l’énergie de ne pas se laisser faire comme tu dis, c’est le revers d’internet malheureusement.
      Merci à toi de tester mes recettes et de rester si fidèle depuis 8 ans !!!
      Je t’embrasse

  • Très belle rétrospective, positive malgré le contexte (ça fait du bien!!!). Et c’est intéressant de parler du coût de cette passion, nous, les visiteurs, ne nous rendons pas toujours compte de ce qu’il y a derrière un beau blog, de belles photos et de bonnes recettes! Petit commentaire sur une recette du blog: vraiment inratable , même par moi (et c’est mon mari qui cuisine car je rate à peu près tout sauf les desserts faciles…), la béchamel expliquée dans la recette du gratin brocoli /chou fleur, un vrai bonheur!!!

    • J’ai trouvé intéressant de lire ces différents constats chez les autres lorsque j’ai commencé. Cela m’a fait réfléchir sur ma manière de faire aussi je me suis dit que cela valait le coup de mentionner certains faits ici aussi. Cette béchamel mériterait peut-être un article a elle toute seule pour être plus facilement trouvée 😉
      Grosses bises Armelle et je te remercie de ton indéfectible soutien

  • Bonjour Annie, je viens de lire avec plaisir ta rétrospective 2020. C’est un réel plaisir de revoir tes recettes et du coup basculer sur une recette pour me la remémorer 😃 J’ai actuellement dans mon four un cheesecake banane que je garnirai de fruits de la passion quand elle sera refroidi donc demain. Merci pour ta recette que je lorgne depuis des mois 😄 Et tu as bien raison de parler de coûts quand à la gestion de ton blog. Je ne me rendais absolument pas compte de tout cet investissement qui t’incombe même si c’est ta passion. Merci encore pour tes magnifiques post Insta. Je suis fan ! Bisous

    • Coucou Véro, cela me fait bien plaisir de lire ici ! Et oui on ne se rend pas forcement compte de tout ce qu’il y a derrière une photo sur Insta 😉 C’est très sympa d’avoir suivi les différents liens pour m’écrire sur le blog. Bisous

  • Merci Annie pour ce magnifique blog et bravo pour la réalisation. Quand je cherche une idée de nouvelle recette, je commence toujours par regarder ce blog où les recettes sont délicieuses et très bien expliquées. Si on suit pas à pas tes instructions, on ne peut rater la recette.
    Nous avons fait à Noël tes sablés, sans savoir que c’était un hit sur les réseaux! En tout cas, cela a fait un tabac chez nous lors de ce Noël 2020 si particulier. On attend les nouvelles recettes de 2021 !

    • C’est moi qui te remercie Valérie. Te savoir fidèle à mes écrits et à mes côtés depuis le début m’est d’un grand soutien. C’est cool pour les sablés, j’ai l’impression d’avoir été invitée dans beaucoup de chaumière pour ce Noël 2020 grâce cette recette, c’est drôle comme situation quand on y pense !
      Je t’embrasse et à très vite pour d’autres nouvelles recettes

  • Coucou Annie, c’est avec un grand plaisir que j’ai lu cette rétrospective 2020 😁 Ah ça oui, cette année-là restera gravée dans toutes les mémoires ! Il y a eu des côtés positifs et des côtés négatifs à cette nouvelle vie…
    Ton billet m’a permis de redécouvrir certaines recettes, entre autres, que j’ai bien envie de tester : les crêpes Suzette (miammmm, bientôt ! ), la tarte au chocolat sans cuisson et le superbe gâteau citron-pavot…
    Je comprends ton ras-le-bol face aux voleurs d’images (sans aucun doute parce que ces personnes n’ont pas tes talents photographiques 😉).
    J’ai tenu un blog de scrap pendant quelques années mais j’étais loin de m’imaginer que ton superbe blog engendrait toute cette gestion !
    Un grand bravo à toi pour toutes ces nombreuses visites que tu mérites amplement et encore longue vie à ton blog 😁👏
    Bises et belle journée Annie !

    • Ma chère Christelle,
      Tes commentaires toujours si enthousiastes sont un véritable moteur pour moi. Aussi je te remercie de prendre le temps de me les déposer aussi souvent que tu le fais et d’illuminer ainsi mes soirées d’une lecture bienveillante.
      Moi non plus je ne savais pas lorsque j’ai commencé que cela allait prendre une telle ampleur. Le passage à l’auto entreprenariat a modifié les règles du jeu et j’ai dû mettre la main au portefeuille en apprenant sur le tas tout les frais que cela engendre…
      Je t’embrasse bien fort

  • Bonjour, Anne !

    …Je cherchais comment faire..des pommes au four dans mon omnicuiseur ( la recette la + simple du monde, mais pour l’eau..cb? etc..)
    Et voilà que je tombe sur votre blog, par pur hasard….
    Et, tombée sous le charme à la lecture de votre présentation, des contenus, des photos…( halte aux pilleurs !!), de la rétrospective 2020…
    voilà que je me suis inscrite, ce qui ne me ressemble pas….enseignante juste retraitée, je ne suis ni une habituée des rėseaux numériques, ni un cordon-bleu hors pair !! mais j’ai du temps désormais…
    Et je sens que vos recettes vont me motiver encore davantage.
    ( Pas tjs si simple avec un mari allergique à l’oeuf…)
    Pour finir, je suis enchantée par la qualité de vos écrits, autant par la forme que par le fonds…
    (Un régal de ne pas croiser une seule faute d’orthographe…une rareté à souligner)
    Bon, bref, bravo à vous pour ce bel investissement et au succès bien mérité !
    Carole

    • Bonjour Carole,
      Vous ne pouvez pas imaginer l’émotion que j’ai ressentie en lisant votre mot. De nos jours peu de personnes commentent les blogs. Ce sont bien souvent des émojis ou quelques mots postés sur les réseaux sociaux qui prédominent, il n’y a plus (ou si peu) de retour ici. Alors je vous remercie vraiment d’avoir pris le temps de m’écrire tout cela. Vous m’avez donné des ailes tout le week-end !

Commenter