Bruschetta, le nom me fait déjà rêver en pensant à la douceur de vivre à l’italienne. J’adore l’Italie même si je la connais peu, j’apprécie sa culture, ses paysages, sa langue et sa cuisine bien sûr. Mais qu’est-ce qu’une bruschetta ? Il s’agit d’une tartine de pain grillée frottée d’ail, arrosée d’huile d’olive et garnie de petits morceaux de tomates et de basilic qui est dégustée en entrée. Cela c’est la base mais on peut se permettre de nombreuses variantes selon les saisons et son envie. En ce moment ce n’est pas encore la belle saison des tomates donc je me suis servie de pulpe de tomates en conserve et à la place de l’ail j’ai utilisé les délicates fleurs d’ail des ours dont je vous ai parlé hier. A cela vous ajoutez des câpres de Pantelleria (il m’en reste encore de mon dernier voyage !), des copeaux de parmesan et une fine tranche de jambon de Parme bien tendre, vous arrosez d’une bonne huile d’olive italienne (merci Olivier & Co pour cette perle dorée) et parsemez de feuilles de basilic frais. Il n’y a pas de quoi fondre de plaisir ?

Bruschetta aux fleurs d'ail des ours

Ingrédients (pour 6 personnes)

6 belles tranches de pain au levain
6 cuillères à soupe de pulpe de tomates (j’utilise toujours la Polpa)
6 tranches de jambon de Parme
Fleurs d’ail des ours
6 branches de basilic
Parmesan, Huile d’olive

Préparation : 15 minutes     Pas de cuisson 

Faites griller les grandes de pain.
Etalez une cuillère de pulpe de tomate sur chaque tranche de pain.
Chiffonnez une tranche de jambon de Parme dessus.
Parsemez à votre convenance de câpres, copeaux de parmesan, feuilles de basilic et fleurs d’ail des ours.
Arrosez avec un filet d’huile d’olive.
Dégustez en entrée ou à l’apéritif.

Bruschetta aux fleurs d'ail des ours

Bruschetta aux fleurs d'ail des ours

Bruschetta aux fleurs d'ail des ours

 

Comme ces fleurs ont été cueillies dans les gorges du Tarn, je vous propose quelques clichés pris là-bas au détour de quelques balades (les jours sans pluie…) histoire de prolonger un peu les vacances !

26 Commentaires

Commenter