J’ai découvert les falafels il y a quelques années en promenant dans le quartier du marais à Paris. En général mangés sur le pouce dans un sandwich veggie, j’ai toujours trouvés ces boulettes de pois chiches délicieuses. Le truc c’est que c’est de la friture et comme je n’en suis pas une grande adepte j’en achète mais je ne les fais pas. Enfin si une fois j’ai essayé d’en faire.

Cela a viré au cauchemar en cuisine car j’avais pris des pois chiches en conserve. Et s’il y a bien une chose à ne pas faire c’est celle-ci. En effet les pois chiches doivent être crus et bien séchés avant d’être broyés, hachés ou mixés. Sinon les boulettes ne se tiendront pas dans l’huile chaude et vous verrez avec consternation vos beaux falafels ronds se déliter entièrement dans la friture. Je parle en connaissance de cause car cela m’est arrivé. Pour ne pas laisser perdre mon mélange il avait terminé en falafels cuit au four.

C’était bon certes, plus léger aussi mais ce n’était pas pareil. C’est comme les beignets. S’ils sont cuits au four ce ne sont plus des beignets puisque par définition un beignet est cuit dans un bain d’huile. Un donut au four c’est un gâteau en forme de donut. Un vrai donut est frit. Bon tout cela pour dire que je me suis enfin décidé à faire de vrais falafels en utilisant donc des pois chiches secs. J’en ai mis une bonne quantité à tremper la veille. Une partie a été cuite pour en faire une salade et un houmous et j’en ai gardé un fond pour réaliser ces boulettes aux herbes si gourmandes.

Falalfels
Irrésistibles falafels !
falafel de pois chiches et coriandre

Falafels

Type de plat: Apéritif
Cuisine: libanaise
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 5 minutes
Trempage: 12 heures
Portions: 20 falalfels
Boulettes de pois chiches au coriandre frites et craquantes
Imprimer

Ingrédients

Falafels

  • 300 g de pois chiches secs
  • 3 gousses d’ail
  • 2 c. à café de coriandre en poudre
  • ½ c. à café de graines de cumin
  • 1 bouquet de coriandre
  • Huile de friture

Sauce blanche

  • 1 yaourt grec ou un yaourt de brebis
  • 1 c à soupe de tahini
  • 1 citron
  • Sel poivre

Instructions

  1. La veille mettez les pois chiches secs à tremper pour la nuit dans un grand volume d’eau froide.
  2. Le lendemain égouttez les pois chiches, séchez les bien puis mettez les dans un mixer avec l’ail, la coriandre (poudre et feuilles) et le cumin.

  3. Mixez jusqu’à obtention d’un mélange granuleux. Vous ne devez pas obtenir une pâte homogène et lisse.
  4. Faites chauffer l’huile de friture, confectionnez des boules de la taille d’une grosse cerise, aplatissez légèrement et faites frire quelques minutes. Veillez à ne pas faire chauffer l’huile trop fort, les falafels risqueraient de ne pas être cuits à l’intérieur.

  5. Pendant ce temps réalisez la sauce blanche. Mélangez le tahini avec un peu de jus de citron. Salez et poivrez puis ajoutez le yaourt.
  6. Egouttez les falafels cuits sur du papier absorbant et servez avec la sauce blanche.

Notes

Il est important d’utiliser des pois chiches secs. Les pois chiches en boite sont à bannir pour la tenue des falafels à la cuisson

Pour ma recette j’ai regardé la liste des ingrédients de différents supports, livre, blogs, sites de voyage. Je ne rentrerai pas dans le détail de l’origine de ce met moyen-oriental. Il y a débat sur le sujet et je ne souhaite pas m’attirer les foudres d’un partisan de tel ou tel pays. Pour moi ce qui importe c’est que puisque c’est très bon, chacun puisse en faire chez soi ou en acheter. Mais autant le faire soi-même, vous avez vu que ce n’était pas compliqué.

 Pour les ingrédients il y a des pois chiches ou des fèves ou un mélange des deux. Cela c’est la base. Ensuite il y a de la coriandre ou du persil plat ou un mélange des deux,  de l’ail, parfois un oignon haché s’ajoute ou encore du piment, du cumin, des graines de sésame. J’ai mélangé ce que j’aimais, vous pouvez agrémenter avec ce qu’il vous plaît.

Il existe une cuillère à falafel qui leur donne une forme régulière. Cela doit très certainement se trouver dans le commerce mais je n’en ai pas. Vous pouvez vous en passer en leur donnant une forme ronde que vous aplatirez légèrement. J’avais faits mes premiers ronds mais le centre n’était pas assez cuit, j’ai préféré aplatir les suivants et ils étaient parfaits.

Falafels, les boulettes de pois chiches frites
Falafels

J’aime accompagner mes falafels d’une sauce au yaourt et au tahini. Je prends souvent du yaourt grec car il est assez ferme. Le vrai yaourt grec bien entendu pas le yaourt à la grec qui ressemble plutôt à un yaourt velouté. A défaut un yaourt de brebis fait aussi l’affaire. Le tahini qui est une purée de sésame apporte une saveur que j’apprécie beaucoup. Ajoutez à cela la coriandre et moi je suis au Nirvana ! Vous feront-ils cet effet là ?

6 Commentaires

  • Tes falafels sont super beaux !!
    J’ai déjà testé il y a plus d’un an et je m’étais promis d’en refaire parce que j’avais adoré, même si j’avais utilisé des pois chiches en conserve vu que l’envie m’était venue soudainement et que je les avais réalisés dans l’heure qui suit !!!
    J’ai des pois chiches secs dans mes placards, je vais enfin pouvoir réaliser de vrais falafels frits grâce à ta recette qui me plaît bien !!
    Bon 1er Mai et bonne fin de semaine !

    • Oui profite de tes pis chiches secs pour en faire, ne serait-ce qu’une fois. C’est tellement meilleur ainsi.
      Joli 1er mai Christelle

      • Ca y est , j’ai testé ta recette pour ce midi !! Merci pour la recette, les falafels sont délicieux !!
        Par contre, n’ayant pas de tahini je les ai servis avec une sauce tzatziki maison.
        Bon après-midi !

        • Ah, je suis très heureuse que ces falafels t’aient plus ainsi. C’est bon hein 😉 ? Tant pis pour le tahini, ce sera pour une prochaine fois!
          Bonne soirée Christelle

Commenter