Boulangerie

Muffins anglais au levain

Depuis que je me suis lancée dans la réalisation de mes pains avec du levain liquide, je suis devenue une adepte de l’incorporation du levain dans mes recettes de boulange. Cela leur apporte un goût que j'aime bien. Je ne vous parlerais pas ici de la réalisation du levain proprement dit, je vous envoie pour cela ici où tout est parfaitement expliqué. C'est Régis Le goût et l’odeur et son article sur le pain au levain qui m’ont poussée à m’y mettre. Je peux vous dire qu’une fois qu’on y a goûté on ne peut plus s’en passer même s’il faut y passer 2 jours, même s‘il y a de la farine partout et même s’il y a des moments de désappointement parce que cela ne marche pas comme on veut. Cela ne vient pas du jour au lendemain. J’y reviendrai quand je serai satisfaite du résultat obtenu, enfin surtout quand j’arriverai à le reproduire à chaque fournée !
A chaque fournée donc je prépare 150 g de levain liquide dont je ne prélève que 100 g à rafraichir pour la réalisation du pain. Avec les 50 g restants je lui ajoute 25 g d’eau et 25 g de farine T65 pour obtenir 100 g de levain. Je le laisse buller jusqu’à ce qu’il double de volume soit pendant environ 5 à 6 h chez moi. Quand il est prêt je l’incorpore à ma pâte à la place de la levure. Si je laisse lever (pointer) à température ambiante, je double ces temps de levée (je l’ai fait pour ces pains au lait) ou bien je laisse pointer au froid pendant 12 h comme pour ces muffins anglais, à ne pas confondre avec les gâteaux du même nom. Ces muffins sont délicieux toastés, accompagnés de beurre, de confiture ou de miel. Je me suis inspirée d’une recette tirée de « Un goûter à Londres » Les petit plats Marabout. La réalisation est longue parce qu'il y a beaucoup de temps de levée mais croyez-moi ça vaut le coup. Et comment fait-on sans levain ? Je vous donnerais la recette originale bientôt ne vous inquiétez pas !

Muffins anglais au levain

Ingrédients (pour 6 muffins)

150 ml de lait
100 g de levain liquide
1 œuf
1 cc de sel
375 g de farine T65
50 g de beurre doux
Semoule (ou farine) de maïs

Préparation : 30 min    Pointage : 12 h    levée : 5h    cuisson : 20 min

Faites tiédir le lait avec le beurre.
Mettez dans la cuve de votre robot la farine, le levain, le sel et l’œuf.
Versez le lait et le beurre fondu et pétrissez vitesse 1 pendant 1 minute puis vitesse 2 pendant 9 minutes.
Vous obtenez une boule de pâte assez ferme.
Couvrez et laissez lever pendant 1 heure à température ambiante puis 12 h au frais (idéalement la nuit).
Le lendemain sortez le bol du frigo et laissez remonter en température pendant 1 h (la pâte ne gonfle pas énormément).
Transvasez sur un plan de travail légèrement fariné et étalez délicatement la pâte sur 1 à 2 cm d’épaisseur.
Poudrez de farine de maïs et découpez des disques de pâte à l’aide d’un emporte pièce de 10 cm de diamètre. Placez-les sur une plaque et poudrez de farine de maïs l’autre côté.
Couvrez d’un torchon et laissez lever à température ambiante pendant 3 heures.

Muffins anglais au levain

Préchauffez le four à 180°c.
Dans une poêle chaude faites cuire les muffins deux par deux pendant 2 à 3 minutes de chaque côté. Cela va gonfler.
Disposez-les sur une plaque au fur et à mesure et faites cuire au four pendant 8 à 10 minutes.

Muffins anglais au levain

Laissez tiédir sur une grille.

Le must ? Une bonne noisette de beurre salé sur un muffin tiède, je craque !

35 Commentaires

  • Alors là, je craque, je croque totalement. Merci de faire remonter à la surface des souvenirs de fac où je dévalisais le M&S de Bordeaux en muffins et autres crumpets. Ils m’ont l’air plus que bons tes muffins :o)

    • Ravie de t’avoir fait ce plaisir Stéphanie 😉
      Ceux-là au levain se rapprochent plus de ceux de M&S, ceux à la levure font plus briochés. Il faut encore que je teste les hot cross buns qu’il y avait en rayon, j’adorais ça aussi 😉
      Bises

    • Merci Catherine pour vos compliments.
      En boulange il ne faut pas être pressée il faut laisser le temps au levain d’agir, avec de la levure cela va plus vite aussi, cela fera l’objet d’un autre article, mais le résultat n’est pas exactement pareil au niveau de la texture. Je testerais bien votre recette mais je n’ai pas de cookin 😉
      Bonne soirée
      Annie

    • Moi aussi j’ai hésité pendant des mois, un coup je n’avais pas de pierre, ensuite le four ne marchait pas bien, ensuite il me manque la plaque en fonte… jusqu’au jour où j’e me suis lancée! Essaye Diane, tu ne seras pas déçue, cela a un côté musant de s’occuper de son "bébé" levain 😉
      Bisous

  • Oh là là !! ils ont un de ces looks tes muffins anglais ! çà fait un bail que je veux en réaliser ! la honte, toujours pas fait 🙁 mais bon…
    C’est quand que t’ouvres une boulangerie ? j’viens récupérer mon casse-dalle à midi 😉
    Bravo et @ bientôt
    Sandy

  • Ca c’est du vrai muffin anglais, bien levé et gonflé comme pas deux !
    Du cup, on est beaucoup plus tenté de faire son levain maison Annie, ça motive !!!
    Bisous ma belle

    • Ah oui motivée plus que jamais! Là il y a un bon gros pain qui m’attend pour le petit-déj et je fais rire mon chéri parce qu’à chaque fois que je passe devant je le sniffe pour me shooter à son parfum 😉
      Bises et bonne nuit!

  • oh wow ! Bonjour du canada du nom de sysy merci bien pour la réponse pour le ”Pain aux dattes et noisettes” je vais lessayer. Je voulais savoir pour le ”muffin anglais’, comme je préfére ne pas prendre du lait ou des oeufs., Je peut remplacer le lait par du lait soya ? et le beurre par du beurre végétal ou du beurre vegan ? Pensez-vous que le résultat va fonctionner quand meme ? Merci bien

    • Bonjour Sandrine, Si je les assemble pour en faire d’autres. En serrant bien les cercles cela ne fait pas beaucoup de chutes. Il ne faut pas trop les malaxer mais les coller ensemble. Ils seront un peu moins gonflés que les autres mais ça va quand même.

      • Bonjour! Je viens de pétrir ma pâte à la main (un peu comme ma pâte à pain en fait). Je voudrais tenter une version express pour proposer ces muffins pour le dîner (mon fils part demain chez son papa et je lui avais promis de faire des muffins). Je pensais inverser la tendance et faire des temps de pousse au chaud (ma voiture au soleil). En me calant sur le pain je me disais que je pouvais peut-être réduire la.premiere fermentation a 3h et pouvoir peut-être façonner et laisser lever une deuxième fois 2h environ…qu en pensez vous? (Si vous avez mon message à temps, ceci est une autre expérimentation😂)?

        • Bonsoir Virginie,
          Je crois bien que j’arrive trop tard pour vous aider. Avez-vous réussi à les servir à votre fils ce soir ?

          • Je les ai servies mais ils n acaient pas assez levé et donc c etait plutôt entre le chapati et le pain plat mais le goût était bon. Je viens de rafraichir le levain pour tenter la recette avec les vrais temps de pousse…par contre comme je Peters a la main je me demandais a quel point i fallait s arrêter, car on arrive vite a une boule mais a mon premier essai, j ai petei cette boule jusqu a ce qu elle soit souple…etait-ce trop?

          • Je n’ai pas l’expérience du pétrissage à la main sur cette recette. Avec le robot j’arrête la pétrie lorsque la pâte se décolle des parois du bol et elle est souple. A priori vous avez bien fait. Les temps de pousse sont aussi variables suivant la température ambiante et encore plus lorsque c’est avec du levain.

  • J’ai fait ces muffins deux fois en quelques jours (la première fournée est vite partie !), la recette est parfaite. Merci ! Ils sont bien meilleurs que les muffins à la levure boulangère que je faisais précédemment.

  • Pour la cuisson à la poêle, vous mettez un peu d’huile ou de beurre ? Ça a l’air top, mon levain bulle d’essayer 😉

    • Non je ne mets rien dans la poêle. C’est une cuisson à sec, c’est la farine de maïs qui empêche d’adhérer

Commenter