Je souhaite une bonne fête à toutes les mamans ! Même si cette fête prend des allures plus que commerciales on ne peut qu’être touchée par ces élans de tendresse couchés sur papier et tous ces efforts déployés par les plus petits pour garder secret leur précieux chef d’oeuvre jusqu’au jour J. Je n’ai pu m’empêcher de verser quelques larmes d’émotion lorsque j’ai eu chuchotée à mon oreille ma première poésie. Ce n’était pas grand chose juste quelques phrases, à la maternelle cela ne va pas très loin, des phrases que l’on pourrait qualifier de bateaux mais qui finalement vous font chaud au cœur. Voilà c’était ma séquence émotion !

 

Aujourd’hui c’est aussi le jour de la ronde interblog, vous savez je vais piocher une recette chez l’une qui va regarder chez l’autre etc… Pour ma part je suis allée visiter  « Les cookies de Berny » où j’ai tout suite repéré cette recette de grissini, un basique de la cuisine italienne.

 

Simples à réaliser, ma pitchounette m’y a un peu aidé, ces grissini seront parfaits à l’apéro ou pour accompagner une salade à la place du pain. Pour ma part j’ai fait un mix de culture puisqu’ils ont délicieusement partagé l’assiette d’un coleslow.

 

Ingrédients
250 ml d’eau tiède
2 cc de sel
1 cc de sucre
6 cs d’huile d’olive
500 g de farine de blé bio T65
20 g de levure du boulanger
Origan, pavot, sésame blond

Préparation : 20 min      Levée : 1h + 30 min     Cuisson : 15 min
Délayez la levure dans l’eau tiède avec le sucre.
Versez dans la cuve de la MAP, ajoutez l’huile d’olive puis la farine puis le sel. Lancez un cycle de pétrissage (15 minutes).

Sans MAP vous faites le contraire. Versez les éléments liquides sur les éléments secs puis pétrissez pour avoir une boule de pâte homogène.

Coupez la boule en 3 pâtons et incorporez rapidement l’origan dans une boule, les graines de pavot dans une autre et les graines de sésame dans la dernière.
Cette pâte est très agréable à pétrir. Vous écrasez la boule sur votre plan de travail à peine farinée avec les paumes de la main.
Placez vos 3 pâtons dans un saladier recouvert d’un torchon propre à proximité d’une source de chaleur pour 1 heure.

Passé ce temps prenez le pâton gonflé.
Aplatissez-le avec le plat de la main pour dégazer. J’ai fait un pli en portefeuille dans la longueur (l’habitude de faire les baguettes sans doute !).

Coupez en petits pâtons.
Roulez chaque pâton en très fins boudins, entre les mains au début puis sur le plan de travail.

Placez au fur et à mesure sur une plaque de cuisson. Couvrez et laissez lever 30 minutes.

Faites préchauffer le four à 200°c puis enfourner pour 15 minutes.

J’ai fait les premiers au pavot un peu trop gros et comme cela continue de gonfler à la cuisson ils ressemblaient plus à des flûtes ou à des mini baguettes qu’à des grissinis. J’ai mieux réussi les derniers en roulant des boudins de 1 cm de diamètre environ.

 

 

22 Commentaires

Commenter