Goûter

Gâteau à l’orange sanguine

Je rêvais d’un gâteau à l’orange depuis des mois. J’avais envie d’oranges sanguines depuis des semaines. J’ai associé rêve et envie dans un délicieux gâteau à l’orange sanguine (et non je ne suis pas enceinte). C’est un gâteau bien épais et moelleux au bon goût de vanille, entièrement recouvert de tranches d’orange sanguine légèrement confites. C’est délicat, c’est gourmand, c’est parfumé. Rêve et envie ont été parfaitement assouvis.

Gâteau à l’orange sanguine
Gâteau à l’orange sanguine

Pour le réaliser je me suis largement inspirée d’une recette anglaise de gâteau à l’orange vue dans “Un goûter à Londres” chez Marabout. Les ingrédients sont les mêmes, j’ai juste modifié les quantités utilisées et la variété des oranges.

Comment faire un gâteau à l’orange ?

Vous avez de la pâte à gâteau ? Vous avez des oranges ? Et bien vous pouvez faire un gâteau à l’orange. Bon c’est un peu plus long à réaliser que la crêpe au sucre des “Bronzés” mais vous voyez l’idée, c’est pour dire que ce n’est pas compliqué. L’étape préalable et primordiale sera de confire dans un sirop de sucre les tranches d’orange. Cela va attendrir la peau des rondelles et vous récupèrerez un sirop d’orange parfumé et joliment coloré du jus des oranges sanguines. Celui-ci servira à imbiber le gâteau après la cuisson.

Gâteau à l’orange sanguine
Tranches d’orange sanguine en train de confire

Le gâteau est aux amandes. Sa texture est entre la génoise légère et le quatre quarts généreux. Cela peut paraitre étonnant de choisir ces deux extrêmes pour la décrire et pourtant c’est exactement ça. Cette pâtisserie est riche en beurre, en sucre et en œufs mais pas tout à fait en proportions égales. L’ajout de poudre d’amandes l’allège énormément, du coup il n’a pas le côté dense et le goût de beurre propre au quatre quarts.

Une fois la pâte réalisée, elle sera versée dans un moule bien beurré où auront été disposées les tranches d’oranges confites. Il ne faut pas lésiner sur le beurre, le démoulage et l’aspect du gâteau n’en seront que mieux réussis. En effet le beurre va permettre aux oranges de bien adhérer aux parois du moule ainsi vous pourrez facilement verser la pâte sur les rondelles sans risque qu’elles ne glissent des bords. Une fois cuit, vous passez un petit couteau d’office pour vérifier l’absence d’adhérence et il se démoulera d’un simple retournement dès la sortie du four.

Gâteau à l’orange sanguine
Gâteau à l’orange sanguine bien imbibé

Ensuite il suffit de le laisser refroidir mais sans l’avoir au préalable imbibé de sirop d’orange. Vous pouvez préparer ce gâteau à l’orange avec de classiques oranges douces ou avec des oranges sanguines comme moi. La différence sera essentiellement visuelle, les oranges sanguines étant riches en anthocyanines, elles seront plus colorées. Cette couleur varie du rouge au noir mais n’est pas anticipable. Ce sera la surprise à la découpe de l’orange !

Gâteau à l’orange sanguine

Ce gâteau à l’orange a un beau volume. Il a bien rempli mon moule de 26 centimètres de diamètre. J’ai pu y découper 12 belles parts et pour une fois il n’a pas été terminé en une seule fois. Je trouve qu’il est parfait pour un goûter accompagné d’une tasse de thé.

Gâteau à l'orange sanguine et amande
Une part de gâteau à l’orange pour le goûter ?

A la première bouchée il m’a fait penser au baba que j’avais fait au Calvados et au jus d’orange mais il lui manquait la petite touche alcoolisée qui va bien. Je lui ai ajouté une cuillère à café de rhum vieux et là je peux vous dire que les portes du Paradis se sont ouvertes ! Il n’y a pas besoin de plus pour pimper votre part de gâteau à l’orange mais je vous assure que cela change tout.

Gâteau à l’orange sanguine

Gâteau à l’orange

Type de plat: Pâtisserie
Cuisine: anglaise
Temps de préparation: 35 minutes
Temps de cuisson: 1 heure
Portions: 12 parts
Un délicieux gâteau aux amandes recouverts de rondelles et de sirop d’orange idéal au goûter
Imprimer la recette

Ingrédients

Le gâteau aux amandes

  • 200 g de beurre +20 g pour le moule
  • 300 g de sucre en poudre
  • 220 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 125 g d’amande en poudre
  • 1 gousse de vanille
  • 6 œufs

Le topping à l’orange

  • 4 petites oranges sanguines
  • 300 g de sucre en poudre
  • 175 g d’eau

Instructions

Préparer le topping à l’orange

  • Mettez le sucre et l’eau dans une grande poêle, faites chauffer jusqu’à ce le sucre soit dissout.
  • Coupez les oranges en fines tranches, ajoutez-les dans la poêle et laissez mijoter à feu doux pendant 15 minutes (ne mettez pas les extrémités d’un diamètre trop petit). Réservez.

Préparer le gâteau

  • Mettez le four à préchauffer à 160°c.
  • Dans un grand saladier, fouettez vivement les œufs avec le sucre et les grains de la gousse de vanille. Le mélange doit blanchir et tripler de volume.
  • Ajoutez la farine, la levure chimique, le beurre fondu et la poudre d’amande tout en fouettant doucement.
  • Beurrez généreusement un moule à manqué de 26 cm de diamètre. Disposez les rondelles d’orange dans le fond et sur le pourtour du moule (gardez le sirop), versez la pâte sur les oranges et faites cuire 1 heure.
  • Démoulez le gâteau dès sa sortie du four sur une grille à pâtisserie, arrosez-le copieusement de sirop puis laissez refroidir avant de servir.

Notes

-Utiliser un couteau à dents pour le couper facilement
-Ajouter une cuillère à café de rhum vieux sur chaque part de gâteau pour les parfumer
-Conserver la gousse de vanille épuisée dans du sucre

Je vous conseille d’utiliser un couteau à dents pour couper votre gâteau à l’orange. Cela sera plus facile pour trancher la peau des oranges.

L’ajout d’alcool est bien sûr facultatif, cette pâtisserie londonienne est déjà très bonne sans. Mais je trouve l’association rhum et orange très harmonieuse. Si vous l’aimez aussi, essayez le Gâteau de patate douce à l’orange, rhum et cannelle ou la Gelée d’orange au gingembre et au rhum, vos papilles vous remercieront.

Gâteau à l'orange
Une part de ce Gâteau à l’orange sanguine ?
Gâteau à l'orange sanguine

7 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette