Grande amatrice de cheesecake devant l’éternel, j’ai craqué pour le cheesecake au chocolat très crémeux de Julie aka Jujube en cuisine. Il est sans cuisson et il est si gourmand et facile à faire que ce serait presque un crime de ne pas l’essayer.

Je l’ai fait et refait de nombreuses fois et toujours avec succès. A tel point qu’une fois ma petite nièce Lulu m’a demandé du haut de ses 6 ans de lui écrire la recette sur une feuille pour que sa maman puisse lui refaire ce gâteau dont elle avait englouti 2 parts ! C’était tellement mignon.

cheesecake au chocolat

Comment faire un cheesecake ?

Pour faire un cheesecake il y faut une base biscuitée constitué de biscuits, c’est logique, écrasés et réduits en poudre. Le mieux est de prendre des biscuits digestive (Mc Vities) comme au Royaume-Uni mais à défaut les spéculoos ou les petits beurres se prêtent très bien aux versions sucrées. La poudre est mélangée à une matière grasse, le plus souvent du beurre, et on obtient une pâte que l’on va tasser au fond d’un moule.

Ensuite la partie au fromage qui viendra se placer sur la base biscuitée est réalisée avec du cream cheese (Philadelphia). Suivant les recettes il pourra y avoir d’autres fromages, de la crème, des œufs voire de la gélatine, une cuisson ou pas. Ces gâteaux sont très faciles à faire même si la cuisson peut être délicate pour éviter les fissures. Je vous l’explique dans la recette du cheesecake aux fraises .

Il y a déjà plusieurs recettes de cheesecake sur le blog. Au rythme des saisons vous pourrez faire celui aux raisins ou aux myrtilles, celui aux betteraves ou encore à la bisque d’écrevisse. Les versions salées sont aussi très bonnes. On pourrait faire des cheesecakes de l’entrée au dessert !

Mais revenons à nos moutons et voici la recette de ce cheesecake au chocolat si crémeux.

Cheesecake au chocolat sans cuisson

Cheesecake crémeux et sans cuisson au chocolat

Type de plat: Dessert
Cuisine: Américaine
Temps de préparation: 25 minutes
Au frais: 5 heures
Portions: 8
Une recette facile pour un cheesecake très gourmand et chocolaté
Imprimer

Ingrédients

  • 200 g de biscuits Thé ou de Petit Beurre
  • 60 g de beure
  • 300 g de fromage frais type Philadelphia
  • 25 cl de crème liquide entière
  • 100 g de cassonade
  • 300 g de chocolat noir + 4 carrés

Instructions

Préparation de la base biscuitée

  1. Mixez finement les biscuits. Je le fais au blender pour obtenir une poudre homogène. Si vous n’en avez pas la méthode du sac congélation et du rouleau à pâtisserie fonctionne aussi très bien. Vous mettez les biscuits dans un sachet refermable puis vous les écrasez avec le rouleau.
  2. Mélangez la poudre obtenue avec le beurre fondu afin d’obtenir une pâte sableuse.
  3. Mettez un cercle de 20 cm de diamètre sur une assiette couverte de papier sulfurisé. Placez une bande de rhodoïd (ou papier guitare) sur le pourtour du cercle, cela facilitera grandement le démoulage.
  4. Versez la pâte au centre du cercle et étalez avec le dos d’une cuillère. Tassez bien avec un verre à fond plat.
  5. Placez au frais pendant 1 heure ou ½ heure au congélateur.

Préparation de la crème au chocolat

  1. Mettez le chocolat en morceaux dans un petit bol puis placez ce bol dans une casserole d’eau chaude. Attendez que cela fonde doucement au bain marie en mélangeant régulièrement.
  2. Fouettez le fromage frais avec la crème et la cassonade puis ajoutez le chocolat fondu sur le mélange au fromage assoupli.
  3. Versez cette préparation sur la base biscuitée figée au froid.
  4. Décorez avec le reste de chocolat fondu en le laissant couler d’une petite cuillère. Placez le cheesecake au frais pour au moins 4 heures, l’idéal étant de l’y laisser une nuit.
  5. Démouler avant de servir. Grâce au rhodoïd le cercle va glisser tout seul, il ne vous restera plus qu’à enlever délicatement la bande (vous pouvez la nettoyer et la réutiliser).

Notes

Utiliser un mix de 200 g de chocolat noir et 100 g de chocolat au lait ou de chocolat caramel pour adoucir la teneur en chocolat du cheesecake

Je peux vous dire qu’essayer ce gâteau là c’est l’adopter ! Merci Julie pour cette grosse gourmandise.

9 Commentaires

Commenter