Reportage

Omnivore 2015

Le mois dernier s’est tenu à la maison de la Mutualité à Paris le 10ème world Omnivore tour, le festival 100% jeune cuisine. J’ai de nouveau eu la chance de pouvoir me rendre à Omnivore 2015.

Le pain spécial Omnivore 2015
Le pain de Thierry Delabre pour Omnivore 2015

L’année dernière aussi (voir ici) mais ce 10ème anniversaire me tenait à cœur car je souhaitais plus que tout assister au Panadero day, comprenez le passage de Thierry Delabre (the Panadero Clandestino) sur la scène artisan d’Omnivore.

Omnivore 2015

Thierry Delabre, ce passionné, cet amoureux du pain n’est pourtant pas au départ boulanger de formation Il a retracé son parcours avec une émotion plus que communicative. Parti d’une machine à pain il en est arrivé à transformer son appartement en fournil clandestin.

Nous avons passé plus d’une heure à vibrer aux doux noms de levain, farine T80, blé Truffier, autolyse, bassinage, pointage, grigne et baking steel, c’était quelque chose.

Vous avez l’impression que je vous parle chinois ? Moi aussi au début mais c’était avant, avant de tomber là dedans. Mieux que des mots je laisse parler le pain du panadero même s’il n’y a pas l’odeur et le bruit de la croûte tranchée, il vous reste vos yeux pour vous en régaler.

Omnivore c’est le village où l’on peut aller à la rencontre des exposants, goûter et faire de belles découvertes. Je ne peux pas tout vous montrer mais je vous présente quelques coups de cœur de cette édition 2015: Les légumes d’Interfel (oca du Pérou et chou kale), les pommes de terre de terroir Bayard, le foie gras frais de Rougié (sur un velouté de petits pois au wasabi, trop bon), l’ail noir d’Umami, les graines germées et le jus de blé de Vitalfa, le Galabé (bloc de sucre de canne brut) de Payet & Rivières.

J’ai eu un véritable coup de foudre pour les plantes de Koppert Crest. ce sont de délicieuses et croquantes pousses très aromatiques.

Omnivore 2015, c’est aussi le tasting, la scène salé, la scène sucré, la scène cocktail, la scène street food et les défis créatifs. Tout cela se déroule sur 3 jours donc je n’ai pas pu assister à tout mais j’ai pu croiser Nicolas Bottero qui a sublimé la raviole du Dauphiné (avec une crème à la Fourme d’Ambert, c’est une tuerie), Thierry Marx entre deux Badoit et Christophe Adam racontant l’histoire de la Barlette, les tartelettes en barre. Je n’y ai vu que des chefs souriants, sympathiques et abordables.

L’année dernière j’y étais toute seule comme une grande, cette année j’ai pu retrouver sur Omnivore 2015 les copains de blogs et de réseaux et ça, c’est aussi vraiment sympa!

Omnivore 2015

Avec CécileStéphanieLaurentVéroniqueValérie, Sab et Hetty.

Omnivore 2015
A l’année prochaine Omnivore !

2 Commentaires

  • Ah je t’imagine au milieu de tous ces artistes et parmi tous ces produits qui sont assez rares très belle rencontre!!!! Bisous et bon après midi.

  • Superbe article Annie ! Je me revois là bas pour la première fois ! 🙂 Un vrai plaisir d’y avoir rencontré des amis “virtuels” si sympathiques ! 🙂 Tes photos sont magnifiques, les textes aussi ! 🙂 Je me permets de modifier l’adresse de mon blog qui se trouve ici maintenant : http://valment-bon.com/
    Bisous et à très bientôt pour d’autres belles rencontres.

Commenter