Mister R étant né au mois de décembre ses gâteaux d’anniversaire ont bien souvent comme thématique l’hiver ou Noël. Il y a déjà eu le gâteau bonhomme de neige dans les débuts de ce blog, puis le sapin moelleux choco-noix, et les maisons en pain d’épices l’année dernière. J’aimais bien l’idée des sapins pour ses 6 ans, cela faisait pile poil un gâteau par personne, et comme mister T réclamait des macarons depuis quelques semaines (récompense pour un travail rondement mené) j’ai fait d’une pierre deux coups en réalisant ces macarons sapin. D’un joli vert tendre ils sont parfumés au yuzu, un agrume originaire d’Asie. Je vous avais dit qu’il y aurait quelques recettes aux agrumes Bachès (voir article) à venir, en voici une nouvelle ! Je ne connaissais le yuzu que de nom mais maintenant je peux vous dire que son parfum est juste divin, cette association dans une crème au beurre rend ces macarons très raffinés, une texture fondante pour un goût très subtil que j’ai a-do-ré. Mister R a été ravi de son anniversaire, plus par la forme des sapins que par le goût, un peu trop particulier pour un bonhomme de 6 ans. Mais ses aînés ont fort apprécié eux-aussi.
J’ai utilisé un colorant naturel de chez Scrapcooking mais qui n’a pas trop tenu à la cuisson. L’intérieur des coques avait la bonne couleur mais pas l’extérieur. Je continue de faire mes macarons à la meringue française, il faudra que j’essaie un jour la meringue italienne, et la collerette des coques ne reste pas droite mais s’affaisse en refroidissant. Pour des perfectionnistes l’allure n’est donc pas parfaite mais bondiou que c’était bon et c’est ce qui compte au final, non ?

Petits sapins de macarons au yuzu

Ingrédients (pour 6 sapins et une dizaine de petits macarons)
100 g de blancs d’œuf préparé (séparés des jaunes 48 heures avant)
210 g de sucre glace
30 g de sucre en poudre
125 g de poudre d’amandes
Colorant vert

Pour la ganache :
150 g de beurre doux mou
2 jaunes d’œuf
50 g de sucre
1 yuzu
Colorant vert

Préparation : 2 à 3 heures        Cuisson : 10 à 12 minutes
Mettez dans un blender le sucre glace et la poudre d’amandes.
Mixez jusqu’à obtention d’une poudre fine.
Tamisez votre mélange de poudres au-dessus d’un gros saladier.
Montez les blancs en neige ferme avec une cuillère à soupe de sucre. Quand les fouets laissent des marques ajoutez le reste de sucre et le colorant puis fouettez jusqu’à obtenir un effet « bec d’oiseau » c’est-à-dire qu’il se forme des pointes quand vous retirez les fouets de votre batteur.
A l’aide d’une maryse incorporez progressivement le mélange de poudres aux blancs d’œufs en soulevant délicatement la pâte de bas en haut et des bords vers le centre.
La préparation va devenir bien brillante et un peu plus liquide.
Attention de ne pas trop travailler la pâte au risque de faire complètement tomber les blancs.
Versez votre mélange dans une poche à douille avec un embout lisse assez large (3-4 mm). Vous pouvez aussi utiliser un sac à congélation dont vous aurez coupé un coin (après l’avoir rempli).
Dressez en quinconce des petits dômes de différents diamètres sur une feuille de papier sulfurisé.
Laissez croûter 1 h à température ambiante.

Macaron au yuzu {petits sapins d’anniversaire}

Pendant ce temps préparez la ganache.
Dans un bol mettez les jaunes d’œufs et le sucre.
Fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux.
Incorporez le zeste râpé et le jus du yuzu.
Tout en continuant de fouetter ajoutez progressivement le beurre mou.
Terminez par le colorant en fonction de la teinte désirée.
Réservez au frais.

Préchauffez le four à 150°c.
Mettez votre feuille sur une plaque de cuisson et enfournez pour 10 à 12 minutes suivant le four et la dimension des coques. Celles-ci ne doivent pas colorer.
Attendez quelques minutes avant de décoller vos coques puis laissez-les refroidir sur une grille.
Répartissez la ganache sur les coques puis superposez-les de manière à faire des sapins ou collez-les 2 à 2 pour faire des macarons (à l’aide d’une petite cuillère ou d’une poche à douille).
Il ne reste plus qu’à placer les macarons dans une boîte hermétique à conserver au frais puis de patienter jusqu’au lendemain. C’est là qu’ils seront les meilleurs, avec une coque croustillante et un intérieur moelleux.

12 Commentaires

Commenter