Cette année j’ai eu envie de me lancer dans la réalisation d’un village en pain d’épices, cette idée a plu à monsieur R et nous avons décidé de les faire pour sa fête d’anniversaire avec ses copains à la maison. J’avais pensé faire une maison par invité soit 5  en tout. Justement comme c’est la période il y a eu un dossier là-dessus sur Hellocoton (). J’ai flashé sur cette recette ci chez Carnets Parisiens. Sur la recette il n’y a rien à dire les biscuits sont moelleux et délicieux, vraiment très très bon. Par contre il y a embrouille au niveau des gabarits. J’ai coupé les côtés et la toiture en deux pour pouvoir faire 2 maisons. Je pense que la recette était conçue pour une seule grande maison. Donc vous êtes prévenus les quantités sont à multiplier par autant de maisons que vous souhaitez faire selon le gabarit proposé, sinon il faut réajuster celui-ci.

Il va falloir que je me penche sur la question de gabarits plus petits pour vraiment faire un village. Nous ferons cela pendant les vacances.

En attendant pour la réalisation de ces maisons j’ai eu quelques sueurs froides en voyant l’heure tourner. A 13h30 les éléments étaient décorés et secs. Les petits invités avaient rendez-vous à 15h, tic tac tic tac… et j’ai terminé à 14h58 ! Ouf !

Le temps qu’ils arrivent tous j’ai pu faire les clichés avant de partir à la chasse au trésor. Les supers héros devaient aider le Père Noël à retrouver les affaires qu’il avait égarées (bonnet, lunette, écharpe, nounours et un élan) tout en suivant un fil de laine rouge à travers la résidence. Et le trésor ? Des bonbons magiques pour renforcer leurs super pouvoirs ! Ils ont été aidés dans cette chasse par un lutin du Père Noël à savoir miss M qui a très bien rempli son rôle.

Les maisons en pain d’épices

Ingrédients (pour 2 maisons de taille moyenne)

Pour le pain d’épices

125 g de beurre
125 g de cassonade
150 g de miel
420 g de farine
1 cc de bicarbonate de soude
2 cc de 4 épices ou d’un mélange à pain d’épices
½ cc de sel
50 à 65 g de lait demi-écrémé

Pour le glaçage royal décor
1 blanc d’œuf
200 g de sucre glace
2 cs de jus de citron

Pour le glaçage royal ciment
1 blanc d’œuf
270 g de sucre glace
2 cs de jus de citron

Préparation: 10 minutes           Cuisson: 10 minutes    Façonnage : 2 h
Mettez dans un saladier le beurre et la cassonade.
Fouettez pour avoir un mélange crémeux puis versez le miel.
Tout en continuant de fouetter ajoutez progressivement la moitié de la farine, le sel, le bicarbonate de soude et les épices.
Versez la moitié du lait puis le reste de la farine.
Pétrir la pâte jusqu’à avoir une boule de pâte non collante et bien malléable.
Ajoutez du lait si la pâte est trop sableuse.
Mettez la pâte à durcir au frais 20 minutes si elle est trop molle.

Mettez le four à préchauffer à 180°c.

Farinez le plan de travail.
Utilisez des petits bouts de pâte au fur et à mesure en laissant le reste au frais.
Abaissez le pâton sur 5 mm d’épaisseur.
Posez le gabarit dessus et découpez la pâte à l’aide d’une roulette à pizza pour les bords, d’un couteau d’office pour les portes et fenêtres.
Procédez un élément après l’autre (la façade, le toit…)
Déposez la pâte découpée sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Faites cuire 10 minutes puis déposez le biscuit sur une grille.
Il va alors durcir.
Procédez ainsi avec tous les gabarits.

Avec les quelques chutes de pâte vous pouvez faire un ou deux petits sapins à l’emporte-pièce.
J’ai utilisé un tapis en silicone pour étaler le pâton puis je l’’ai retourné sur la plaque pour y déposer le pâton découpée. C’est le moyen que j’ai trouvé pour ne pas trop déformer les bords droits.

Les maisons en pain d’épices

Préparez le glaçage décor en mélangeant les ingrédients dans un bol à l’aide d’une cuillère.

Quand le mélange est bien lisse, versez-le dans une poche munie d’une douille lisse de petit diamètre.
Disposez tous les éléments des maisons à plat sur le plan de travail.

Décorez-les à l’aide du glaçage décor (sauf le toit) et laissez sécher au moins 30 minutes.

Le glaçage doit être bien sec pour ne pas couler au montage de la maison.

Les maisons en pain d’épices

Préparez le glaçage ciment de la même manière que celui du décor.
S’il vous reste du précédent rajoutez simplement du sucre glace dedans jusqu’à une consistance bien épaisse.
Versez-le dans une poche munie d’une douille lisse d’un diamètre un peu plus grand.

Ce glaçage prend plutôt rapidement mais prévoyez des pots pour tenir les côtés lors du séchage.

Les maisons en pain d’épices

Tartinez de glaçage royal ciment les 2 bords bas d’une façade pointue ainsi qu’un bord d’un côté.
Assemblez et posez sur le plan de travail.
Maintenez serré, attendez que cela sèche puis procédez de la même manière avec l’autre bord.
Tartinez ensuite les bords hauts d’un même coté des façades pointues et d’un côté.
Tartinez les bords d’un toit puis assemblez sur les façades.
Pressez pendant 30 secondes jusqu’à ce que cela tienne.
Faites de même avec l’autre côté.

Les maisons en pain d’épices

Terminez la décoration du toit.
Poudrez avec du sucre glace pour faire un effet neige.

Petite astuce, prenez des fraises tagada pour cacher les bords non jointifs d’une toiture

Les maisons en pain d’épices

Pas mal pour une première, non?

 

maison pain d'épices h

Je propose une nouvelle page du calendrier de l’Avent gourmand

  Calendrier de l'Avent gourmand Végétarien 2013

Mots clés : pain d’épicesmaisongoûterNoëlbiscuitsglaçage royal ,  pain d’épicesgoûtermaisonNoëlbiscuitsglaçage royal

28 Commentaires

  • Quelle magnifique réalisation! Je salue le travail de précision et d’artiste.Et tout ça avec le stress de la pendule… Bravo Annie, du grand art.
    Comme monsieur R devait être fier de sa petite maman…
    Très belles fêtes à tous.
    Tendres bises.

    • Merci pour ce gentil commentaire Virginie!

      Mais comme le souligne le chéri heureusement qu’il était là pour gérer le reste pendant que je m’affairais en cuisine 😉 Je ne sais pas s’il était fier mais en tout cas il était heureux!

      Joyeux Noël et bonne glisse!

      Bises

      Annie

    • Merci ma Juju! Il faudrait que je puisse recommencer sans le tic tac et que l’on puisse en profiter plus longtemps… En 2 jours c’était fini!

      Bises

  • comme tu devais avoir la pression!!!!tu me surprends encore une fois, c’est une merveille, les filles n’ont pas été jalouses!!même si elles sont gâtées aussi mais 2 belles maisons elles n’ont pas
    eu….BRAVO Annie.

  • Eh bien voilà … hier elle nous faisait les sapins ( sans les cadeaux en dessous !!!) et aujourd’hui elle nous fait les crêchoulas !!! et il est où le p’tit Jésus ??? et l’âne et le boeuf ???
    Bon c’est pas tout, mais va falloir manger tout çà et recommencer l’année prochaine ! lol !
    Une idée qui m’avait également traversé l’esprit mais qui n’est pas revenue finalement (pas d’effet boomerang :))
    Bises la bricoleuse !
    Sandy

  • Je découvre ce blog grâce au concours « tartines de rêve », j’ai moi-même fait des maisons de pain d’épice cette année avec une classe alors je dis « chapeau » ! Bravo pour le concours, ta confiture
    est superbe et les photos superbes ! Je reviendrai, c’est sûr !

    • Je te découvre à mon tour grâce à ton gentil commentaire, j’aime beaucoup tes photos de nature (entre autres). Merci à super Sandy qui a permis cette « rencontre » et à bientôt donc 😉

      Bon week-end

      Annie

    • Merci Annie. 🙂

      A vrai dire, je ne me suis pas posé la question du beurre car en magasin bio, on trouve du beurre « sans lactose » qui supporte le cuisson. En réalité, c’est du beurre auquel on a ajouté de la lactase, qui aide à digérer le lactose en en découpant les molécules en des molécules plus petites et plus digestes.
      En revanche, je m’interroge sur la consistance du miel à employer (à moins que la recette des biscuits que je n’ai pas encore été voir ne réponde à cette question).

  • Pensez-vous qu’un lait végétal pourrait remplacer le lait demi-écrémé sans trop modifier la texture de la pâte? Car je souhaite réaliser des bonshommes en pain d’épice avec mes jeunes élèves du cours d’anglais et comme j’ai des intolérances alimentaires, je fuis les produits laitiers et le gluten (j’utiliserai vraisemblablement de la farine de la marque Schär). Merci. 🙂
    Et merci à Jujube pour le lien.

    • Je ne pense pas qu’un lait végétal changera beaucoup la texture car il n’y en a pas tant que ça par contre remplacer le beurre par de l’huile ou de la margarine je ne sais pas trop. Il faudrait peut-être faire un petit test avant, souvent la texture obtenue est plus molle.
      Mais si vous souhaitez juste faire des bonhommes et pas une maison, il y a cette recette de biscuits (sans lait mais toujours avec du beurre) http://www.byacb4you.com/article-biscuits-pain-d-epices-121468614.html
      Je pense que là-dedans peut-être en utilisant du beurre de coco ou du beurre de cacahuète (si pas d’allergie aux arachides) ça devrait le faire.
      Bonne soirée et merci à Jujube alors!

    • Eh bien voilà, j’ai testé avec du beurre de coco, du lait de riz, de la farine Schär pour tous usages culinaires, du miel liquide et du sucre de canne fin (même « texture » que la cassonade). J’ignore si c’est à cause du beurre de coco ou de la farine (plus légère, d’un aspect ressemblant à la fécule de pomme de terre ou de maïs) mais j’ai dû employer nettement plus de lait. Et je crains de n’en avoir finalement pas mis assez car des « stries » se sont formées dans la pâte quand je l’ai abaissée et les bonshommes se cassaient quand je les séparais du reste de la pâte, ou quand je les déplacçais (pourtant délicatement avec une spatule) vers la plaque de cuisson. Du coup, quand j’ai refait une boule et abaissé les chutes de pâte (sur un tapis en silicone), j’ai laissé plus d’épaisseur. Les bonshommes découpés alors ont moins cassé crus, mais ont cassé quand je les ai enlevés cuits de la grille du four (recouverte d’une feuille de téflon) pour les poser sur une grille pour les faire refroidir.
      Par dessus tout, j’ai des soucis avec mon four: ou il chauffe au moins à 200°C, ou il reste à moins de 150°C. Du coup, le fond de certains biscuits a brûlé et tous sont très durs après cuisson.

    • N.B.: J’ai opté pour cette recette-ci car je n’ai pas de robot et que pour faire participer des élèves de 4 à 10 ans (surtout le premier groupe où ils ont de 4 à 6 ans), l’autre me semble trop compliquée.

    • D’après ce que vous me décrivez la pâte semble trop sèche, le lait de riz apporte peut-être moins de matières grasses que lait de vache. Ou cela vient de la farine qui absorbe peut-être trop. Je ne sais pas, je ne connais pas ce type de farine et je n’emploie le lait de riz que dans des crêpes… Essayez de consulter le blog de Au Vert avec Lili http://auvertaveclili.fr/ , vous y trouverez votre bonheur en matière de végétal et sans gluten.
      Annie

    • Mille mercis! 🙂
      D’après le bolg que vous renseignez, il semble en effet que les laits de soja, amandes, avoine ou épeautre conviennent mieux dans cet emploi. J’avais choisi le riz car moins allergène que ces quatre autres mais si aucun parent d’élève ne me signale d’allergie au soja ou aux amandes, j’utiliserai l’un de ces deux-là. :)))

Commenter