Boissons

Kéfir aux fleurs de sureau

Le kéfir est une boisson vivante naturellement fermentée et pétillante que l’on peut faire soi-même à partir de graines de kéfir de fruits. On peut le préparer nature ou le parfumer avec des fruits ou des fleurs comme des fleurs de sureau. J’en prépare régulièrement depuis plusieurs mois et je m’en régale à chaque fois. Le reste de la famille s’y est mis aussi et apprécie sa fraîcheur, son goût un peu particulier de limonade et ses bienfaits sur notre corps.

J’ai commencé à réaliser du kéfir de fruits de manière basique en m’aidant des explications de Marie-Claire Frédéric, la reine du fermenté sur son blog “ni cru ni cuit“. Il n’y a pas besoin de beaucoup d’ingrédients pour en faire. De l’eau, du sucre, du citron, de la figue suffisent (et ils sont tous essentiels) avec bien sûr l’élément indispensable pour la fermentation, les graines de kéfir.

Kéfir de fruits

Qu’est-ce-que le kéfir ?

Le kéfir de fruits ou kéfir d’eau se présente sous forme de granulés translucides. Ce sont des agglomérats de polysaccharides et de micro organismes. Ces levures et bactéries forment des colonies et vivent en parfaite symbiose. Elles se nourrissent de sucre en milieu liquide en produisant de l’acide lactique et du gaz carbonique.

Grains de kéfir de fruits

C’est grâce à cette fermentation que la boisson devient pétillante et s’enrichit de probiotiques.

Ce principe de fermentation est commune au levain pour le pain ou au kombucha pour le thé. Ce sont simplement des souches différentes. Il faut aussi distinguer le kéfir de lait qui est une souche différente de celle qui nous intéresse aujourd’hui. Il permet d’obtenir un lait fermenté à la saveur aigrelette qui fait du bien à notre microbiote intestinal.

Les produits fermentés en général sont bons pour notre organisme et le kéfir en fait parti. Grâce eux notre flore intestinale est entretenue et notre digestion ne s’en porte que mieux. Notre système immunitaire se retrouve aussi renforcé par cet apport de probiotiques. L’équilibre de la flore permet de mieux combattre les agents pathogènes qui viendraient visiter le tube digestif.

La boisson qui résulte de cette fermentation est vivante et apporte un confort digestif indéniable. On la boit donc pour ses bienfaits mais pas que. Si elle n’était pas agréable à boire, je ne me forcerai pas et je n’en préparerai pas. Si mes enfants en consomment autant c’est avant tout parce que c’est très bon ! Alors je les incite à boire du kéfir parce que je sais que c’est bien meilleur que les sodas trop sucrés du commerce.

Comment faire du kéfir aux fleurs de sureau ?

Comme je vous l’écrivais en préambule, l’ingrédient indispensable à se procurer est les graines de kéfir. Cela peut s’acheter en magasin bio mais ils sont le plus souvent donnés. En effet une fois que l’on commence à faire sa boisson, les graines de kéfir se multiplient d’environ 30% à chaque cycle de fermentation. On se retrouve donc vite envahi et au lieu de jeter ces concentrés de probiotiques, on se transforme en receleur. Ma souche m’a été donnée par Tiphaine du blog Gourmandiseries. Depuis j’en ai moi-même essaimé autour de moi. D’ailleurs si parmi vous se trouvent des lecteurs intéressés par un don et habitant en région parisienne, faites-le moi savoir et on verra si on peut s’arranger.

Pour faire son kéfir de fruits il suffit de mélanger tous les ingrédients dans un pichet et de laisser fermenter à température ambiante. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Toutefois quelques éléments sont à prendre en considération pour ne pas gêner la fermentation. Les fruits devront être bio pour être exempts de tout pesticides et l’eau déchlorée. En effet ces produits vont bloquer la prolifération des micro organismes or c’est ce qui est justement recherché.

Vous voyez dans le pichet, les graines de kéfir dans le fond avec une figue sèche. Celle-ci va remonter en surface au fur et à mesure de la fermentation et de la consommation du sucre par le kéfir. L’eau va se troubler, des bulles vont apparaître et lorsque la figue sera complètement remontée, ce sera le signe de la fin de ce premier cycle de fermentation. Cela se fait en 24 à 48 heures.

Kéfir aux fleurs de sureau

Ensuite il suffit de filtrer, de mettre en bouteille et de récupérer les graines de kéfir. Je les mets au frigo dans un grand bocal avec de l’eau déchlorée et une cuillère de sucre. Elles peuvent rester ainsi plusieurs jours voire plusieurs semaines mais le mieux est de changer l’eau et d’ajouter un peu de sucre régulièrement pour entretenir la souche. C’est comme pour le levain !

Dans un deuxième temps, vous pouvez faire faire une deuxième fermentation à votre kéfir pour rendre votre boisson encore plus pétillante. Elle se fait à température ambiante et en bouteille fermée (bien fermée avec un bouchon à vis ou un clip métallique avec un joint pour ne pas laisser échapper les gaz produits). Certains ajoutent à ce moment-là des fruits rouges. Ils colorent l’eau et donnent une saveur différente au kéfir. Comme j’aime de manière inconditionnelle le parfum des fleurs de sureau et que j’ai déjà fait mon litre de sirop de fleurs de sureau, j’en ai mis dans mon kéfir.

Je mets les fleurs dès le début de la fermentation avec les rondelles de citron. Vous pouvez essayer avec des fleurs de lilas ou des violettes. Lorsque la saison est terminée, je les remplace par des tranches de gingembre frais.

Kéfir de fruits aux fleurs de sureau

Plus vous prolongerez la deuxième fermentation, plus la boisson sera pétillante et moins elle sera sucrée. Faites attention toutefois si vous attendez au delà de 24 heures. Il peut arriver que la bouteille explose sous la pression. Veillez donc à l’ouvrir de temps en temps pour laisser échapper un petit pschit. Un peu d’alcool peut aussi se former si tout le sucre a été transformé.

Kéfir de fruits au sureau

Kéfir aux fleurs de sureau

Type de plat: Boisson
Cuisine: Française
Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 0 minutes
fermentation: 2 days
Portions: 1 litre
Boisson naturellement fermentée et pétillante par le kéfir de fruits et parfumée aux fleurs de sureau
Imprimer la recette

Ingrédients

  • 1 litre d’eau
  • 25 g de grains de kéfir de fruits
  • 50 g de sucre blanc
  • 1 figue sèche bio
  • ½ citron bio
  • 1 belle ombelle de fleurs de sureau

Instructions

  • Versez 1 litre d’eau du robinet dans un pichet et laissez à l’air libre pendant au moins 2 heures pour permettre au chlore de s’évaporer.
  • Ajoutez le sucre et mélangez bien pour qu’il se dissolve.
  • Ajoutez ensuite les graines de kéfir et la figue sèche, mélangez de nouveau à l’aide d’une grande cuillère en inox.
  • Mettez alors des tranches fines de citron et les fleurs de sureau que vous aurez délicatement enlevées des tiges.
  • Couvrez le pichet (avec un film ou une soucoupe) puis laissez fermenter à température ambiante pendant 24 à 48 heures. Le temps nécessaire est fonction de la température. Lorsque la figue remonte en surface, c’est que c’est bon. Chez moi cela se produit généralement en moins de 24 heures.
  • Otez la figue (vous pouvez la manger avec un yaourt par exemple), les rondelles de citron et les fleurs qui sont en surface puis filtrez la boisson. Pour cela je place un chinois au-dessus d’un entonnoir lui-même posé sur une bouteille en verre.
  • Fermez hermétiquement la bouteille. Choisissez de préférence une bouteille à limonade équipée d’un joint en caoutchouc et ne la remplissez pas à ras bord.
  • Laissez de nouveau fermenter 24 heures à température ambiante si vous souhaitez une boisson plus pétillante puis conservez la bouteille au frais.

Notes

  • Secouez l’ombelle de fleurs de sureau pour éliminer d’éventuels insectes mais ne les lavez surtout pas afin de conserver leur pollen. C’est lui qui est parfumé.
  • Le kéfir se conserve au frais pendant très longtemps. Le froid ralentit la fermentation mais celle-ci se poursuit quand même. Donc si vous la gardez depuis plusieurs semaines pensez à ouvrir de temps en temps la bouteille pour laisser échapper les gaz afin de ne pas risquer d’explosion.

J’ai photographié ma petite bouteille de kéfir de fleurs de sureau juste après sa filtration, aussi il n’est pas encore très pétillant. C’est ainsi que je l’aime, finement pétillant sans goût de levure et avec un léger parfum fleuri. Avec la chaleur actuelle, c’est une boisson rafraichissante idéale.

3 Commentaires

  • Merci Annie pour la recette du Kéfir aux fruits. J’en fait au quotidien et on se régale. Par contre mon kéfir ne se développe pas… Et effectivement j’utilise l’eau du robinet. Peut-être devrais laisser l’eau dans un pichet pendant une nuit le temps qu’elle se déchlore… Bises, Jean-Yves

  • 5 stars
    C’est vrai que c’est bon le kéfir de fruits 🙂 Seul souci, c’est qu’elles se reproduisent à vitesse grand V ces petites graines, et je dois en jeter à chaque nouvelle préparation 🙁 Dans ma ville il y a une boutique qui vend des produits en vrac, je devrais leur proposer 😉
    Une amie m’a donné des graines lors du 1er confinement et depuis mon homme et moi en buvons tous les jours (après un 1er grand verre d’eau à jeun c’est au tour d’un grand verre de kéfir avant de me régaler d’un bon chocolat chaud 😉 ). Il n’y a que lorsque nous partons en vacances que je n’en prépare pas parce que dans les locations il n’a pas forcément toute la vaisselle pour 😉
    Tu as de la chance, tes enfants en boivent ! Mon fils n’aime pas, ma fille qui habite son chez elle en prépare de temps en temps, et aucun des grands loulous que je garde n’aime 🙁

Commenter

Evaluation de la recette