Desserts

Gâteau Rudolph aux noix de pécan, caramel beurre salé et chocolat

Le Gâteau Rudolph est le gâteau d’anniversaire que je me suis amusée à créer pour les 12 ans de mon petit garçon. Oui mon petit dernier, qui n’est plus si petit que ça, étant né au mois de décembre il a droit chaque année à un gâteau ayant pour thème Noël. Ce n’est pas toujours évident de trouver des idées et de se renouveler chaque année mais je suis assez fière de celui-là. Pour ceux qui me suivent depuis longtemps vous vous souviendrez peut-être de celui de ses 4 ans, c’était des sapins moelleux choco et noix. Ouh la la c’était en 2012 ! A cette époque on mettait des bougies sur le gâteau et on soufflait dessus bigre … Cela parait assez incongru maintenant.

Mon gâteau Rudolph avec son gros nez rouge en pâte d’amande a séduit mon jeune ado (et toute la fratrie aussi). Sous son glaçage de chocolat noir se cache une dacquoise aux noix de pécan garnie d’une crème au caramel beurre salé. Pour le faire je me suis largement inspirée de la dacquoise noisette et crème au praliné que j’avais réalisée pour son grand frère il y a bientôt trois ans. J’ai troqué le parfum classique de noisette contre celui de la noix de pécan que j’aime tant. Je voulais ce gâteau d’anniversaire comme un dessert de Noël bien gourmand alors je l’ai bien garni de crème parfumée au caramel beurre salé (on ne s’appelle pas Breton pour rien !).

Gâteau Rudolph, pécan, caramel beurre salé et chocolat
Gâteau Rudolph, pas parfait mais tellement bon !

J’ai enveloppé tout ça d’un glaçage au chocolat noir généreux. Bon là-dessus je le répète je ne suis pas pâtissière aussi mon glaçage est loin d’être parfait. Il n’est pas lisse, il a fait plein de bosses et de creux car il était en train de refroidir. A force de réfléchir sur la manière de le verser (sur une grille oui mais comment le déplacer le gâteau ensuite, direct sur mon rondin de bois, oui mais je en vais pas l’abimer ? Vous voyez le topo…) il a épaissi et je n’avais plus le temps de le réchauffer si je voulais bénéficier des derniers grammes de lumière pour le photographier.

La luminosité est mon problème car je prends toujours mes photos à la lumière naturelle, alors en ce moment c’est dur dur. Un jour de pluie bien gris, à 14 heures c’est fini, il fait nuit! Heureusement, ce 11 décembre là j’ai pu avancer plus tardivement et terminer le gâteau et la séance photo avant que le principal intéressé ne rentre du collège.

Comment réaliser un gâteau Rudolph ?

Je vous ai dit plus haut les ingrédients que j’avais employés, voyons voir maintenant plus précisément la manière de le réaliser. L’élément indispensable outre les matières premières est l’emporte-pièce. Cette fameuse tête de renne que j’ai trouvée par hasard sur une fin de solde chez Monoprix. Je l’avais utilisé pour façonner la brioche Rudolph mais depuis il dormait dans un tiroir.

Gâteau Rudolph aux noix de pécan, caramel beurre salé et chocolat

J’avais prévu de vous mettre un lien pour que vous puissiez vous le procurer facilement mais j’ai l’impression qu’il ne se fait plus et c’est vraiment dommage. Il vous faudra faire avec l’emporte-pièce que vous trouverez et peut-être adapter les proportions. J’ai gardé les mêmes que celles de la dacquoise noisette qui avait 20 cm de diamètre. Cela vous donne un ordre d’idée de la taille.

Comme je n’ai qu’un seul emporte-pièce il faut procéder en deux fois. Cela rallonge donc le temps de cuisson. Il faut aussi attendre que le premier biscuit refroidisse avant de démouler et bien laver l’emporte-pièce avant de le réutiliser. Il n’y a rien de bien méchant mais cela prend du temps car il faut passer dans toutes les petites courbes, avec un petit couteau pour enlever le gâteau ou avec l’éponge pour nettoyer .

Pour garnir le gâteau Rudolph, il est plus aisé d’utiliser une poche à douille lisse.

J’ai longtemps pensé qu’il était inutile de “gâcher” une poche et qu’une simple cuillère suffisait. Cela peut être vrai mais pas ici. Avec une cuillère on a tendance à en mettre beaucoup au centre du gâteau et moins sur les bords, du coup ceux-ci ont tendance à s’affaisser. Avec une poche l’épaisseur de crème déposée est uniforme et pour aller jusqu’au bout des oreilles et des bois de cette tête de renne, croyez-moi c’est plus facile !

Il y une autre astuce à connaitre aussi. Il faut laisser une fine bordure libre de crème. On la remplira d’un trait de crème avec la poche une fois les deux biscuits assemblés. Cela permet d’avoir un bord de gâteau net et de bien voir les différentes couches. Pour ce gâteau Rudolph ce n’est pas très important puisque cela sera caché par le glaçage mais au moins c’est droit.

Gâteau Rudolph aux noix de pécan, caramel beurre salé et chocolat
Gâteau Rudolph avec son beau nez rouge de pâte d’amande

Alors comment trouvez-vous ce gâteau Rudolph ? Il est tellement amusant qu’on en oublie ses imperfections non ?

Gâteau Rudolph, pécan et caramel

Gâteau Rudolph aux noix de pécan, caramel beurre salé et chocolat

Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Temps de préparation: 1 heure
Temps de cuisson: 1 heure 15 minutes
Au frais: 2 heures
Portions: 8 personnes
Un dessert de Noël bien gourmand en forme de tête renne au nez rouge renfermant une dacquoise aux noix de pécan fourrée d’une crème au caramel beurre salé
Imprimer la recette

Ingrédients

Dacquoise aux noix de pécan

  • 6 blancs d’œuf
  • 125 g de noix de pécan
  • 75 g d’amande en poudre
  • 125 g de sucre glace
  • 25 g de farine
  • 2 c à soupe de sucre

Crème au caramel beurre salé

  • 200 g de caramel au beurre salé ou salidou
  • 170 g de beurre
  • 30 g de maïzena
  • 100 g de sucre
  • 1 œuf et un jaune
  • 25 cl de lait

Glaçage au chocolat

  • 20 cl de crème liquide
  • 200 g de chocolat noir

Pour décorer

  • 2 yeux en sucre pâte d’amande, colorant rouge

Instructions

Préparer les dacquoises

  • Mettez le four à préchauffer à 160°c.
  • Posez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson et placez l’emporte-pièce tête de renne dessus.
  • Montez 6 blancs d’œufs en neige ferme avec les 2 cuillères à soupe de sucre en poudre et fouettez jusqu’à ce qu’ils soient brillants.
  • Mixez les noix de pécan pour les réduire en poudre et mélangez la poudre de noix de pécan à la poudre d’amande, au sucre glace et à la farine.
  • Incorporez ce mélange aux blancs en neige soit en utilisant la feuille d’un robot artisan (vitesse lente) soit à l’aide d’une maryse (spatule en silicone, en coupant et soulevant la masse).
  • Versez la pâte obtenue dans une poche à douille lisse et remplissez la tête de renne en commençant par les bords. Veillez à bien garder la moitié de la pâte pour la deuxième tête.
  • Faites cuire 30 minutes.
  • Laissez refroidir un peu sur le bord d’une fenêtre puis détachez la tête de renne de l’emporte-pièce en vous aidant d’un petit couteau d’office.
  • Laissez complètement refroidir sur une grille.
  • Lavez l’emporte-pièce et recommencez la même chose pour faire une deuxième tête.

Préparer la crème au caramel beurre salé

  • Portez le lait à ébullition dans une casserole.
  • Pendant ce temps mettez l’œuf entier, le jaune et le sucre en poudre dans une jatte et fouettez jusqu’à blanchiment du mélange.
  • Incorporez ensuite la maïzena puis le lait chaud.
  • Reversez dans la casserole et portez à ébullition en remuant constamment.
  • Retirez du feu lorsque la crème a épaissi et incorporez alors 30 g de beurre puis le caramel au beurre salé.
  • Laissez refroidir puis fouettez la crème refroidie en incorporant petit à petit le beurre restant. La crème doit être bien lisse.
  • Mettez dans une poche (ou un sac congélation) et placez au frais 1 heure.

Montage du gâteau

  • Posez le premier biscuit sur votre plat de service.
  • Recouvrez de crème au caramel au beurre salé avec la poche (coupez un coin du sac) en laissant un demi centimètre de libre sur les bords.
  • Posez le deuxième biscuit dessus en faisant coïncider les bords. Appuyer légèrement sur le centre de la tête pour égaliser le niveau. Remplissez de crème l’interstice laissé libre entre les deux biscuits puis lissez avec un couteau.
  • Réservez au frais.

Préparer le glaçage

  • Dans une petite casserole faites bouillir la crème.
  • Mettez le chocolat en morceaux dans un bol puis versez la crème bouillante dessus en trois fois en mélangeant entre chaque ajout.
  • Versez le glaçage sur le gâteau. Plus vous le ferez rapidement et plus le glaçage sera lisse (ce n’était pas mon cas car le mien avait trop refroidi).

Préparer les décorations

  • Faites une boule de pâte d’amande en y ajoutant une pointe de colorant rouge pour faire le nez.
  • Placez le nez et les yeux de Rudolph, ajoutez quelques billes dorées sur les bois et placez au frais une petite heure avant de servir.

Ne vous laissez pas impressionner par la longueur de la recette, il y a juste plusieurs préparations à faire. Ce gâteau Rudolph n’est pas compliqué à réaliser. Si vous ne trouvez pas l’emporte pièce vous pouvez cuire la dacquoise dans un cercle et ajouter des bois en carton ou en chocolat.

Gâteau Rudolph aux noix de pécan, caramel beurre salé et chocolat
Gâteau Rudolph aux noix de pécan, caramel beurre salé et chocolat
Gâteau Rudolph aux noix de pécan, caramel beurre salé et chocolat

Avec sa crème au caramel beurre salé et sa saveur de noix de pécan, ce gâteau Rudolph a remporté tous les suffrages de la famille.

Gâteau Rudolph aux noix de pécan, caramel beurre salé et chocolat

4 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette