Aujourd’hui je vous propose un retour en arrière de quelques mois et de revenir fin septembre. C’était la fin de l’été et il faisait encore bon dehors pour prendre l’apéritif en terrasse (Ciel que ça manque). J’avais été invitée à un déjeuner de presse autour des Champagnes Cazals au Laurent, restaurant étoilé situé à quelques pas des Champs Elysées. Proche de la célèbre avenue et pourtant la terrasse est au calme, à l’abri du brouhaha parisien. C’était un cadre tout à fait charmant et élégant pour faire plus ample connaissance avec Delphine Cazals, arrière petite-fille du fondateur de la maison Claude Cazals.

Restaurant Laurent, salon Gabriel

La maison Claude Cazals fondée en 1897 est une exploitation familiale dont les vignobles sont situés dans la côte des Blancs, au sud d’Epernay. Les vignes uniquement plantées en Chardonnay apportent aux Champagnes Cazals finesse et puissance aromatique.

Nous avons dégusté La Cuvée vive, champagne grand cru extra brut, avec quelques amuse bouche sur la terrasse ombragée. De la puissance mais aussi de l’élégance caractérise cette cuvée très peu dosée (3 g/l)

Champagne Cazals Cuvée vive extra brut grand cru , Delphine Cazals

Champagne Cazals Cuvée vive extra brut grand cru , Delphine Cazals

Puis nous avons pris place dans le salon Gabriel où les plats raffinés d’Alain Pégouret se sont accordés en une parfaite harmonie aux champagnes grand cru Cazals.

Restaurant Laurent , Paris

Nous avons commencé avec un des plats signature du chef, l’araignée de mer dans ses sucs en gelée servie avec le Champagne Carte Or. Cette cuvée est fraîche avec une finale citronnée, un peu iodée. Elle s’est très bien mariée aux saveurs de cette entrée originale et sophistiquée.

Champagne Cazals Carte Or Brut grand cru

Araignée de mer dans ses sucs en gelée

Puis nous avons continué avec un Saint-Pierre doré aux amandes, raisin blond au curry, feuille de romaine farcie au riz parfumé servi avec le Champagne La Chapelle du Clos 2011. Que de parfums enivrants et de saveurs subtiles en bouche !

Il faut savoir que les clos sont très rares en Champagne, il en existe seulement 21. Il s’agit d’un espace délimité et intime où les murs protègent les vignes et assurent aux raisins une excellente maturité grâce à la réverbération de ses murs qui renvoient ainsi la chaleur du soleil. Cela donne un champagne mature, complexe et généreux.

Champagne Cazals La Chapelle du clos 2011 brut grand cru

Saint-Pierre doré aux amandes, raisin blond au curry, feuille de romaine farcie au riz parfumé

Enfin le Champagne Le Clos 2005, aux reflets d’or parsemé de bulles fines, a accompagné une tarte aux quetsches, simplement divin.

Champagne Cazals Le Clos 2005 extra brut grand cru

Tarte aux quetsches

Et pour finir quelques mignardises ont été servies avec le café pour clore cet excellent déjeuner.

Mignardises, Laurent

Élégance des lieux, cuisine raffinée, service impeccable, hôtesse charmante, vous devez vous douter que je me suis régalée et à tous les points de vue. Ce fut une magnifique expérience gustative et c’est avec grand plaisir que je me suis replongée dans ces moments.

 

A titre indicatif :

Les cuvées Carte Or et Cuvée Vive sont entre 22 et 25 €
La Chapelle du Clos 2011 est à 46 €
Le Clos Cazals 2005 est à 76 €

Champagne Cazals
28 rue du Grand Mont
51190 Le Mesnil-sur-Oger

Restaurant Laurent
41 avenue Gabriel
75008 Paris

2 Commentaires

Commenter