Après vous avoir parlé de mes origines paternelles provençales (LA), j’en reviens à mon côté maternelle malgache qui prédomine un peu chez moi. Je vous propose ce plat ou plutôt ce condiment très facile à réaliser qui accompagnera et parfumera votre riz blanc. A Madagascar il se mange avec le romazava, un plat typique de là-bas qui est une sorte de ragoût de zébu avec des brèdes à savoir des feuilles vertes (j’en fais de temps en temps avec du cresson il faudra que je vous le montre un de ces jours), ou avec le ravitoto, un autre plat traditionnel à base de porc et de feuilles de manioc pillées.

On retrouve aussi le rougail à La Réunion mais là-bas il est pimenté. A vous de voir si vous souhaitez le relever avec un piment ou pas. Personnellement je le fais à la malgache où le piment (sakay) est toujours présenté à part, les enfants préfèrent !

Rougail tomates d’inspiration malgache

Ingrédients :

4 petites tomates assez fermes
3 ou 4 petits oignons frais
½ citron vert (le jus)
2 gousses d’ail
Un tronçon de 2 cm de gingembre frais
Sel, poivre

Temps de préparation : 20 minutes

Lavez les tomates, le citron et les oignons.
Commencez par couper les tomates en tout petits dés en ôtant les pépins.
Hachez finement les oignons frais avec leurs tiges.
Grattez la peau du gingembre puis coupez-le en très petits morceaux.
Écrasez les gousses d’ail avec un presse ail.
Mélangez tous les ingrédients délicatement dans un bol.
Salez, poivrez.
Arrosez avec le jus d’un demi-citron vert et complétez avec de l’eau.
Recouvrez votre bol d’un film alimentaire et laissez macérer 1 à 2 heures à température ambiante.

Les tomates vont rendre un peu de jus et les parfums se mêler.

Rougail tomates d’inspiration malgache

Rougail tomates d’inspiration malgache

Concassée de tomates

 

17 Commentaires

Commenter