Plats

Japchae coréen au bœuf

Le Japchae est un plat traditionnel coréen constitué de nouilles de patate douce sautées accompagnées de bœuf et de légumes. Il était autrefois réservé à la famille royale mais il s’est depuis démocratisé. On peut maintenant trouver en grande surface ces fameuses nouilles de patate douce dont on se sert pour préparer le Japchae. Elles ont un aspect translucide et deviennent fondantes après réhydratation. Ma fille a trouvé que cela faisait rigolo en bouche.

J’ai trouvé les nouilles sous la marque Tanoshi, ainsi que la recette, mais il doit certainement y en avoir d’autres. Les nouilles se mélangent à une sauce soja sucrée et sésame. On peut la faire soi-même, ce n’est pas compliqué, ou acheter une sauce pour Japchae toute prête. Je raffole de la cuisine coréenne que j’avais découverte il y a quelques années au restaurant Dochilak. Kimchi et Chou fleur frit (le fameux Korean Fried Cauliflower) font maintenant parti de mes plats favoris.

Japchae aux légumes et bœuf

Qu’y a-t-il dans un Japchae coréen ?

Le Japchae se compose donc de nouilles de patate douce, c’est ce qui en fait son originalité. Elles s’enrobent d’une sauce soja sésame et elles s’accompagnent habituellement de légumes sautés, de morceaux de bœuf et d’œuf.

Je n’ai pas mis de morceaux d’omelette dans la version de Japchae que je vous présente et j’ai pris de la carotte, du poivron, des champignons et des épinards comme légume. Cela pourrait aussi être de la courgette.
Le bœuf peut être remplacé par du tofu pour une version végétale.

Comment faire un Japchae coréen ?

La réalisation du Japchae peut paraître fastidieuse mais elle est en réalité très simple. Elle est un peu longue car il faut tout couper finement puis faire cuire les ingrédients les uns à la suite des autres.

Japchae coréen au bœuf

En effet les légumes sont taillés en bâtonnets ou en petits filaments avant d’être poêlés chacun leur tour. Les épinards quant à eux, sont juste blanchis. Une fois sautés, tous les légumes sont mis de côté. Cela se fait assez rapidement car on veut que les légumes restent croquants, ils ne doivent pas être trop cuits et devenir mous. Sinon vous allez obtenir de la bouillie lorsque vous les mélangerez aux nouilles.

Pour les champignons je fais différemment, eux je les préfère bien dorés limite croustillants. Comme il n’y en a pas beaucoup, je les étale dans tout le wok puis je les retourne un par un pour qu’ils soient uniformément saisis.

Ensuite on passe à la cuisson de la viande. De la même manière on la saisit rapidement sur feu vif pour qu’elle reste tendre.

Vous n’êtes pas obligés de la faire mariner avant de la cuire mais je vous le conseille vivement de le faire. Imprégné des parfums d’ail et de gingembre, le bœuf est si savoureux !

Je cuis les nouilles de patate douce du Japchae en dernier. J’utilise pour cela l’eau bouillante qui a servi à blanchir les épinards. Tant qu’à faire autant de ne pas perdre cette eau qui est déjà à la bonne température. En pratique quand l’eau bout, je plonge les épinards dedans et je les retire aussitôt. Je les place dans une passoire et je les remplace par les nouilles en ôtant la casserole du feu.

Tout comme les vermicelles de riz, ce genre de pâtes asiatiques ne nécessite pas de cuire vraiment dans de l’eau bouillante. On les plonge dedans hors du feu, on les laisse se réhydrater tranquillement puis on les égoutte et on les rince à l’eau froide pour stopper la cuisson. A partir de là il faut les cuisiner rapidement afin qu’elles ne collent pas entre elles. Pour le Japchae, je les remets dans le wok et les mélange de suite à la sauce soja sésame.

C’est coloré, c’est savoureux, il y a un mélange de texture, le Japchae ne laisse vraiment pas indifférent.

Japchae coréen au bœuf

Japchae coréen au bœuf

Type de plat: Plat
Cuisine: coréenne
Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Portions: 4 personnes
Auteur: byacb4you
Plat de nouilles de patate douce, bœuf mariné et légumes sautés dans une sauce soja sucrée et sésame
Imprimer la recette

Ingrédients

  • 210 g de nouilles de patate douce
  • 300 g de pavé de bœuf
  • 1 poivron rouge
  • 1 carotte
  • 3 gros champignons de Paris bruns
  • 150 g d’épinard
  • 1 oignon cébette
  • 3 c à soupe d’huile neutre

Pour la marinade

  • 2 c à soupe de sauce soja
  • ½ c à café de gingembre en poudre
  • 1 gousse d’ail

Pour la sauce Japchae

  • 5 cl de sauce soja
  • 2 cl d’huile de sésame
  • 1 c à soupe de sucre
  • 3 c à soupe de graines de sésame toastées

Instructions

Préparer la sauce Japchae

  • Dissoudre le sucre dans la sauce soja, ajoutez l’huile de sésame et mélangez bien.

Préparer la garniture

  • Coupez les pavés de bœufs en tranches assez fines, enrobez-les de marinade, couvrez et laissez à température ambiante pendant que vous faites la suite.
  • Epluchez la carotte, coupez-la en bâtonnets.
  • Coupez le poivron en 4, épépinez puis coupez en tranches fines.
  • Coupez les pieds des champignons puis émincez-les finement.
  • Faites chauffer l’huile dans un wok et faites-y sauter les légumes les uns après les autres (carotte et poivron puis champignons), quelques minutes suffisent, puis mettez de côté dans une assiette.
  • Dans la même poêle faites sauter le bœuf mariné puis mettez de côté.
  • En parallèle mettez de l’eau à bouillir dans une casserole. Plongez-y 30 secondes les épinards, égouttez-les mais conservez l’eau bouillante.
  • Placez les nouilles de patate douce dans l’eau bouillante ayant servi à blanchir les épinards. Attendez 8 minutes puis égouttez et rincez à l’eau froide.
  • Mélangez les nouilles et la sauce Japchae dans le wok ayant servi à la cuisson des légumes et du bœuf, ajoutez la garniture.
  • Servez le Japchae coréen avec des graines de sésame et la cébette ciselée.

La sauce pour Japchae du commerce dépanne très bien. Mais même si sa composition est sans glutamate, elle contient tout de même plus d’ingrédients qu’il n’en faut par rapport à celle que vous feriez vous-même.

Japchae coréen
Japchae coréen

2 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette