Plats

Bœuf à la coréenne, aubergines, sésame et basilic thaï

Du bœuf à la coréenne pour faire voyager les papilles sans bouger de sa chaise, c’est un peu la belle vie ça, non ? Enfin il faudra quand même faire quelques pas pour passer en cuisine et faire danser les ingrédients dans un wok. Ensuite il n’y a plus qu’à laisser opérer la magie des épices et vous aurez l’impression d’être transporté de l’autre côté de la planète. Je ne peux pas dire que ma recette est de Corée mais elle s’inspire des saveurs de ce pays. Celles que l’on retrouve dans les Korean fried cauliflowers , le Japchae ou les Pois chiches à la sauce soja sésame (sticky sesame chickpeas).

Il n’y a pas que du bœuf dans mon plat de bœuf à la coréenne. Il y a aussi des dés d’aubergines et des champignons émincés, chacun sauté et caramélisé puis épicé de gingembre et de sésame. Je fais tout dans ma poêle en forme de wok. Je l’adore celle-là ! C’est ma petite dernière arrivée en cuisine et je m’en sers quasiment tous les jours. Ensuite il n’y a plus qu’à servir avec des éléments verts et croquants comme du basilic thaï et des petits oignons grelots ou cébettes. Ce wok de bœuf à la coréenne est une petite bombe de saveurs.

aubergines et bœuf à la coréenne

Pour être honnête avec vous, j’ai totalement improvisé ce plat. J’ai associé selon mes envies les 2 steaks hachés et les 2 aubergines que j’avais de manière à sustenter les 4 personnes que nous étions. Le résultat m’ayant fort plu, je me suis empressée de bien noter dans mon carnet tous les ingrédients employés et j’ai photographié mon plat de bœuf à la coréenne tel quel dans son wok. Je vous invite en quelque sorte directement dans ma cuisine.

Comment préparer un bœuf à la coréenne ?

Bœuf à la coréenne, aubergines, sésame et basilic thaï

Ce plat d’aubergine et de bœuf à la coréenne se prépare très facilement dans un wok. Il faudra simplement faire revenir chaque ingrédient séparément avant de les réunir et de les assaisonner.

Pourquoi cuire séparément la viande et tous les légumes ? Parce que si vous le faisiez pas, vous auriez une sorte de ragoût. En cuisant ensemble dès le début, cela se transformerait en un plat fondant et lié. Cela serait très certainement bon aussi mais ce n’est pas ce que l’on veut obtenir. Ce que l’on souhaite avoir dans ce plat de bœuf à la coréenne, c’est des aubergines toutes dorées, des champignons caramélisés et des morceaux de bœuf enrobés de sauce parfumée.

Et pour obtenir tout cela, on cuit successivement dans la même poêle, les légumes puis la viande.

bœuf à la coréenne

Il faut d’abord faire revenir les dés d’aubergine. Lorsqu’elles ont la couleur souhaitée, on les mets de côté et on passe aux champignons. Je les ai associés à du céleri branche qui fait office d’exhausteur de goût. Le plat final ne sent pas du tout le céleri mais il est bien meilleur avec que sans.

J’ai saisi en dernier le bœuf. Vous pouvez prendre un steak ou une autre pièce détaillée en morceaux de 2 cm environ. Ici j’ai pris 2 steaks hachés de charolaise que j’ai coupés en 16 morceaux. Oui je sais c’est précis, c’est mon côté carré qui parfois revient. Mais cela me facilite aussi les partages lorsque je sers ensuite mes plats.

Lorsque tous les éléments ont été cuits et dorés, on peut les rassembler. On versera alors dessus la sauce qui va les assaisonner et leur apporter ces saveurs que j’aime tant.

Quelle est la sauce du bœuf à la coréenne ?

A ce niveau de la recette, le bœuf et les légumes ne sont pas encore assaisonnés. Je le fais en versant une sauce constituée de sauce soja, de sirop d’érable et d’huile de sésame dans laquelle est râpée de l’ail et du gingembre frais. Il n’y a pas besoin d’ajouter de sel ou de poivre. La sauce soja est déjà bien assez salée et le gingembre apportera le piquant nécessaire. J’en ai mis un tronçon de 3 cm, vous pouvez en mettre plus si vous l’appréciez plus que tout.

Après addition de cette petite sauce soja sucrée salée épicée, il ne reste plus qu’à monter le feu pour réchauffer tous les ingrédients tout en les faisant caraméliser. Cela doit se faire rapidement pour ne pas tout réduire en bouillie. Sentez-vous cette bonne odeur monter jusqu’à vos narines ? C’est presque prêt. Avant de servir le bœuf à la coréenne, il lui faut sa petite touche de couleur finale alors on parsème sans retenue de graines de sésame, de basilic thaï et de petits oignons frais. Non seulement cela fait joli mais cela parfume d’autant plus.

Bœuf à la coréenne, aubergines, sésame et basilic thaï
Bœuf à la coréenne

Je vous ai convaincu ? Alors c’est parti pour la recette des aubergines et bœuf à la coréenne.

bœuf et aubergines, sésame et basilic thaï

Bœuf et aubergines à la coréenne

Type de plat: Plat principal
Cuisine: coréenne
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes
Portions: 4 personnes
Auteur: byacb4you
Du bœuf et des légumes sautés, épicés et caramélisés aux saveurs coréennes de gingembre et sésame
Imprimer la recette

Ingrédients

  • 2 aubergines
  • 250 g de steaks hachés
  • 4 champignons
  • 1 tige de céleri branche
  • 3 c à soupe d’huile

Pour la sauce

  • 5 c à soupe de sauce soja
  • 1,5 c à soupe de sirop d’érable
  • 1 c à soupe d’huile de sésame
  • 2 c à café de graines de sésame
  • 1 tronçon de 3 cm de gingembre frais
  • 1 gousse d’ail

Pour servir

  • 2 oignons cébette
  • Basilic thaï

Instructions

  • Coupez les aubergines en petits dés. Dans un wok, faites-les dorer dans l’huile chaude puis réserver.
  • Emincez les champignons et la tige de céleri. Faites-les revenir dans le wok à la place des aubergines puis réservez.
  • Coupez les steaks hachés en petits morceaux, saisissez-les dans le wok (ajoutez éventuellement un peu d’huile) puis ajoutez les légumes réservés.
  • Mélangez les ingrédients de la sauce dans un bol (sauce soja, sirop d’érable et huile de sésame), râpez le gingembre et l’ail, ajoutez les graines de sésame.
  • Versez la sauce dans le wok, mélangez bien pour enrober tous les morceaux et augmentez un peu le feu pour caraméliser l’ensemble.
  • Servez avec de la cébette ciselée, du basilic thaï et accompagnez de riz blanc parfumé.

Avec quoi servir un bœuf à la coréenne ?

Pour moi l’accompagnement idéal de ce genre de plat est un bon riz blanc parfumé. Du riz thaï cuit dans une petite cocotte en fonte a une cuisson optimale, tout comme dans un rice cooker ou autocuiseur de riz. Ces casseroles ou appareil permettent une cuisson à la vapeur du riz. Il est alors ainsi bien meilleur. Les grains de riz absorbent l’eau nécessaire et il n’y a pas besoin de l’égoutter.

2 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette