Le riz est aux malgaches ce que le pain est aux français. A Madagascar il est consommé jusqu’à 3 fois par jour. Les malgaches sont l’un des plus gros consommateurs de riz (après les pays asiatiques), près de 200 kg de riz par habitant et par an ! Malgré la présence de rizières dans tout le pays (sauf dans le sud où le climat est trop aride) la production nationale n’est pas assez importante pour satisfaire toute la population et du riz doit être importé.
Mais pourquoi est-ce-que je vous raconte tout ça ? Parce que aujourd’hui c’est le jour de la Battle Food, 49ème du nom avec pour thème, je vous donne dans le mille, le RIZ ! C’est le thème choisi par Lova du blog Graine de faim Kely de manière pas tout à fait anodine puisqu’elle est malgache, comme moi. Enfin moi je ne le suis qu’à moitié par ma mère. J’ai été élevé au riz quotidien ou presque et je perpétue un peu cette tradition à la maison en servant souvent du riz aux repas. J’ai d’ailleurs investi dans un rice cooker ou autocuiseur de riz, c’est super pratique, on met le riz, l’eau, on appuie sur un bouton, ça cuit, ça maintient au chaud et on obtient un riz parfait. Parfois j’y ajoute des épices ou des légumes coupés en petits morceaux mais ce que les enfants préfèrent c’est le riz tout blanc qui colle un peu. A la malgache quoi, comme le prépare ma maman !

Pour cette rice battle je vous propose du riz coco. A Madagascar il est préparé avec de la pulpe de noix de coco passée dans un linge avec de l’eau, j’avoue que je ne me suis pas senti le courage de le faire ainsi et j’ai directement utilisé du lait de coco bio en conserve. Pour le riz je prends du riz thai, par sac de 5 kg, c’est ce qui se rapproche le plus du riz de là-bas (le vary). Ce riz coco accompagnera à merveille des poissons grillés ou une dorade à la citronnelle, des brochettes de crevettes. Moi je l’aime aussi tout seul. J’y ai apporté une petite touche perso en y ajoutant quelques filaments de safran, cela peut aussi être une pincée de curry. Pour le faire comme à Madagascar il n’y aura pas d’épices.

Riz coco

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes)

400 g de riz thai
40 cl de lait de coco en conserve (bio)
Gros sel gris
Quelques filaments de safran

Préparation : 3 minutes    Cuisson : 20 minutes environ

Mettez le riz dans la cuve de l’autocuiseur ou dans une casserole.
Versez le lait de coco puis 40 cl d’eau (servez-vous de la boite de conserve comme mesure). Dans la casserole le niveau d’eau doit dépasser celui du riz d’environ 2-3 cm.
Ajoutez le safran et le sel, mélangez puis couvrez.
Mettez l’autocuiseur en marche et vous n’avez plus rien à faire.
Pour la cuisson en casserole, amener à ébullition puis baisser le feu. Laissez cuire jusqu’à absorption complète du liquide.
Mélangez avant de servir.

Riz coco

Riz coco

Si vous souhaitez un goût plus prononcé vous pouvez ne versez que du lait de coco en prévoyant dans ce cas 80 cl de lait de coco. Ce sera aussi plus gras, à vous de voir.

Je vous emmène faire un tour sur ma grande île rouge avec ces deux clichés pris lors de mes dernières vacances là-bas en 2007, que le temps passe vite !

Rizières à côté du village d'Ambohimalaza, province d'Antananarivo

Rizières à côté du village d’Ambohimalaza, province d’Antananarivo

Scène de marché, province de Diégo Suarez (Antsiranana)

Scène de marché, province de Diégo Suarez (Antsiranana)

riz, lait de coco, accompagnement , malagache, veggie, sans gluten , riz, lait de coco, accompagnement, sans gluten, malgache

40 Commentaires

Commenter