En lisant le titre vous avez dû vous demander mais qu’est-ce-que c’est le Pousse-Rapière ? Je vous en avais déjà parlé il y a quelques temps dans les débuts du blog, il s’agit d’une liqueur d’Armagnac à l’orange, un pur produit gascon. Je trouve que cette liqueur se marie parfaitement avec le melon, lorsque j’en prépare en entrée j’en mets souvent une cuillère à café au milieu (quand ils sont petits et qu’il suffit de les couper en deux). Quand on pense melon on pense souvent à ceux de Cavaillon mais il se trouve qu’il en est aussi produit dans le Gers pas loin de l’endroit où est fabriqué le Pousse-Rapière. Si je vous parais bien informée c’est parce que justement je viens d’y passer quelques jours dans le Gers et je me suis régalée chaque jour de cette production locale, je vous parle du melon bien sûr. Comme il y a fait particulièrement chaud la semaine dernière j’ai eu envie de fraîcheur, de glaces et de sorbets à mon retour, sans compter que cette idée me trotte dans la tête depuis un moment. Je n’ai pas ramené de melons de là-bas, ça faisait beaucoup dans le train entre la bouteille de floc et le sac de tomates du jardin de ma cousine, j’ai acheté des melons charentais. A ces melons j’ai appliqué ma dernière trouvaille en matière de sorbet à savoir de mixer les fruits avec du sucre à confiture riche en pectine naturelle. Cela confère au sorbet une onctuosité sans crème ou produit laitier. De plus de part l’adjonction de la liqueur il n’y aura pas de formation de cristaux (Merci Edda Un déjeuner de soleil pour toutes ces précieuses informations).
Si vous ne trouvez pas de Pousse Rapière vous pourrez le remplacer par du Grand Marnier et prendre un citron jaune à la place du citron vert (c’est juste que j’avais celui-là que sous la main).

Sorbet au melon et au Pousse-Rapière

Ingrédients (pour 750 ml de sorbet environ)

1 melon (soit environ 425 g de pulpe)
75 g de sucre à confiture (avec de la pectine de fruits)
Quelques gouttes de jus de citron vert
1 à 2 cs de Pousse-Rapière

Sorbet au melon et au Pousse-Rapière

Préparation : 10 minutes     Réfrigération : 40 minutes environ

Lavez rapidement le melon et coupez-le en 4.
Otez les pépins à l’aide d’une petite cuillère et enlevez la peau avec un couteau.
Mettez les quartiers de melon dans le bol d’un mixeur avec quelques gouttes de jus de citron.
Ajoutez le sucre et le Pousse-Rapière.
Mixez jusqu’à avoir un mélange homogène.
Passez en sorbetière puis gardez au congélateur quelques heures.

Si vous le conservez plus longtemps sortez le sorbet du congélateur un bon quart d’heure avant de servir.

Sorbet au melon et au Pousse-Rapière

Sans sorbetière placez le mélange dans un récipient assez large pour une prise rapide et mélangez le toutes les heures avec une fourchette.

J’offre ce sorbet au melon et au Pousse Rapière à Cath « Fromage ou dessert ? Dessert ! » qui fête les 3 ans de son blog avec un concours glacé. Si ça vous dit d’y participer vous avez encore jusqu’au 15 août.

Sorbet au melon et au Pousse-Rapière

Sorbet au melon et au Pousse-Rapière

 

D’autres idées recette avec le Pousse Rapière avec les jolies pêches en verrines ou le magret de canard aux pommes et aux pruneaux d’Agen (excusez la qualité des photos c’était les débuts…).

Et toujours jusqu’au 9 septembre:

Mots clés : sorbet, melon, pousse rapière, vegan, cool, facile , sorbet, melon, vegan, facile

16 Commentaires

Commenter