Aujourd’hui je vous présente le Poulet Coco de ma tante Séraphine, une recette que j’ai essayé de reconstituer en fonction de mes souvenirs. Je vous ai déjà dit que j’avais de la famille à Madagascar, plus précisément sur l’île de Nosy-be. Là-bas vivent mon oncle et ma tante. J’ai du mal à y retourner actuellement vu les tarifs des billets d’avion mais je garde des souvenirs mémorables de mes vacances là-bas. Comment oublier le punch coco de mon oncle William siroté les pieds dans l’eau au coucher de soleil et le poulet coco de ma tante Séraphine lentement mitonné sur son braséro.

Nos poulets sont plus gras que ceux qui courent là-bas au fond du jardin et le lait de coco en boîte n’a pas le même parfum que celui issu d’une noix de coco tombée de son cocotier mais ça s’en rapproche un peu. Vous pouvez toujours essayer de gratter une noix de coco fraîche pour en extraire sa pulpe, je vous avoue que je n’en ai eu pas eu le courage.

Poulet coco et poivrons à la malgache
Poulet coco et poivrons à la malgache

Recette du Poulet coco de tante Séraphine pour 4 personnes

6 hauts de cuisse de poulet (environ 600 g)
20 cl de lait de coco
2 poivrons rouges
Un tronçon de 2 cm de gingembre frais
Un tronçon de 2 cm de curcuma frais
1 gousse d’ail
1 oignon cébette
Sel de mer
Poivre noir Voatsiperifery de Madagascar

Temps de préparation et de temps de cuisson : 30 min

1-Mettez les morceaux de poulet à dorer à sec (sans matière grasse) dans une petite cocotte en fonte (ou une sauteuse). Faites revenir 10 à 15 minutes de tous les côtés pour qu’ils soient bien dorés. Puis réservez dans une assiette.

2-Épluchez puis hachez le gingembre, le curcuma et l’ail. Coupez les poivrons en petites lanières. Mettez les légumes dans la cocotte à la place du poulet. Faites-les revenir une dizaine de minutes, avec le couvercle de la cocotte,

3-Versez le lait de coco, salez et poivrez et remettez les morceaux de poulet dans la sauce coco. Mélangez, couvrez et laissez mijotez sur feu très doux encore 10 minutes.

4-Ajoutez au dernier moment de fines rondelles d’oignon cébette et quelques grains de poivre noir Voatsiperifery de Madagascar (la coriandre est facultative et n’est absolument pas malgache mais j’adore ça)

Poulet coco de tante Séraphine
Le poulet coco de tante Séraphine
Poulet coco de tante Séraphine
Poulet coco comme à Madagascar… ou presque

A servir accompagné de riz blanc, de rougail tomate et d’achards de légumes comme à Madagascar.

Poulet coco et poivron

Poulet coco de tante Séraphine

Type de plat: Plat mijoté
Cuisine: Madagascar
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Portions: 4 personnes

Une recette de poulet coco aux poivrons rouges infusé au gingembre et au curcuma

Imprimer

Ingrédients

  • 6 hauts de cuisse de poulet environ 600 g
  • 20 cl de lait de coco
  • 2 poivrons rouges
  • Un tronçon de 3 cm de gingembre frais
  • Un tronçon de 3 cm de curcuma frais
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon cébette
  • Sel de mer
  • Poivre noir Voatsiperifery de Madagascar

Instructions

  1. Mettez les morceaux de poulet à dorer à sec (sans matière grasse) dans une petite cocotte en fonte (ou une sauteuse). Faites revenir 10 à 15 minutes de tous les côtés pour qu’ils soient bien dorés. Puis réservez dans une assiette.
  2. Épluchez puis hachez le gingembre, le curcuma et l’ail. Coupez les poivrons en petites lanières. Mettez les légumes dans la cocotte à la place du poulet. Faites-les revenir une dizaine de minutes, avec le couvercle de la cocotte,
  3. Versez le lait de coco, salez et poivrez et remettez les morceaux de poulet dans la sauce coco. Mélangez, couvrez et laissez mijotez sur feu très doux encore 10 minutes.
  4. Ajoutez au dernier moment de fines rondelles d’oignon cébette et quelques grains de poivre noir Voatsiperifery de Madagascar (la coriandre est facultative et n’est absolument pas malgache mais j’adore ça)

Je vous pose ça là, cette vue de la plage d’Ambatoloaka à Nosy Be. Celle que je voyais de mon bungalow lorsque je sirotai mon punch coco préparé par mon oncle.

Poulet coco de tante Séraphine

4 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette