Le mois dernier j’ai été conviée à un déjeuner autour des Pâtes japonaises de Nagasaki préparé par Taku Sekine, chef du restaurant Dersou Paris 12e. Le chef nous a régalé de plats aux saveurs délicates et subtiles, un truc de dingues ! Vous pouvez voir les photos de ce déjeuner découverte sur ma page facebook si cela vous intéresse. Pour moi cela a été une réelle découverte car je ne connaissais les Udon que sous la forme de très grosses pâtes, sautées avec des crevettes c’est un délice d’ailleurs.

Quand on parle de Nagasaki on pense malheureusement aux bombardements atomiques de la seconde guerre mondiale et pourtant cette ville est un port important et un centre d’échanges avec l’étranger. Nagasaki est aussi connu pour ses pâtes de fabrication artisanale, les Sômen et les Udon. La méthode de fabrication est identique. Les pâtes sont faites d’eau salée et de farine de blé puis étirées à la main. Leur différence réside dans l’utilisation de l’huile qui y est appliquée, de l’huile de coton pour les Sômen et de l’huile de camélia pour les Udon, ainsi que leur épaisseur finale. Les Sômen sont très fines et cuisent en 90 secondes ! Les Udon sont un peu plus épaisses. Elles peuvent se déguster chaudes ou froides.

Je vous propose une version à ma sauce d’une soupe aux pâtes japonaises avec des petits légumes et des boulettes de bœuf épicées au gingembre. Les carottes et les panais taillés en bâtonnets y cuiront rapidement pour rester croquants. Les boulettes aussi auront du croquant avec quelques morceaux de cacahuètes (c’est ainsi que j’ai terminé mon pot de beurre de cacahuète…). A ma grande surprise ma soupe a fait l’unanimité, la râleuse des morceaux de gingembre n’a rien dit parce que les boulettes c’est trop bon et les récalcitrants au panais les ont tous bien mangé parce que le bouillon leur donnait bon goût. Je vous explique la recette d’abord et vous parle d’un nouveau concours ensuite.

Soupe au Sômen et boulettes de bœuf cacahuète et gingembre {concours inside}

Ingrédients (pour 6 personnes)

1 paquet de Sômen de Nagasaki (250 g)
500 g  de bœuf haché
1 tronçon de gingembre de 2 à 3 cm
1 belle cs de beurre de cacahuète crunchy (avec des morceaux)
3 carottes
3 petits panais
1 tige de céleri
2 champignons de Paris
10 tiges de ciboulette
1 feuille de combava
2 cs de sauce soja
3 cs d’huile de sésame
1 litre d’eau
Sel, poivre du moulin

Cuisson : 15 minutes     Préparation : 20 minutes

Pelez et coupez le gingembre en petits morceaux.
Mettez la viande hachée, le beurre de cacahuète et le gingembre dans un saladier.
Salez légèrement et mélangez avec les mains.
Confectionnez de petites boulettes et faites-les cuire dans un wok avec 2 cs d’huile de sésame.
Lorsqu’elles sont toutes bien dorées, réservez-les dans un plat couvert pour les garder au chaud.
Versez l’eau dans le wok et grattez bien le fond pour dissoudre tous les sucs de la viande.
Amenez l’eau à ébullition et pendant ce temps épluchez les carottes et les panais.
Coupez-les en bâtonnets.
Emincez la tige de céleri et les champignons.
Mettez les légumes dans l’eau bouillante ainsi que la sauce soja, une cuillère à soupe d’huile de sésame et la feuille de combava.
Rectifiez l’assaisonnement et laissez mijoter à feu doux 5 à 10 minutes.
Faites cuire les Sômen comme indiqué sur le paquet.
Présentez la soupe dans des bols en mettant les Sômen, les boulettes de bœuf, le bouillon avec les légumes et la ciboulette ciselée

Soupe au Sômen et boulettes de bœuf cacahuète et gingembre {concours inside}

Soupe au Sômen et boulettes de bœuf cacahuète et gingembre {concours inside}

Soupe au Sômen et boulettes de bœuf cacahuète et gingembre {concours inside}

Soupe au Sômen et boulettes de bœuf cacahuète et gingembre {concours inside}

Les pâtes japonaises de Nagasaki – Sômen et Udon – sont disponibles en France à Paris à la Grande Épicerie et au Lafayette Gourmet ainsi que sur le site Nishikidori Market et celui d’Éric Bur.

– CONCOURS –

Et parce que c’est vous, mes chers lecteurs, et que je suis gentille (et aussi merci à l’agence Fort et Clair de me permettre de vous les proposer) je vous offre la possibilité de recevoir ces pâtes japonaises afin que vous puissiez les déguster chez vous. Il y aura 3 heureux gourmands, chacun recevra un lot de ces pâtes japonaises de Nagasaki. Cette fois-ci le jeu ne se déroulera que sur le blog mais rien ne vous empêche de le partager sur les réseaux sociaux.

Soupe au Sômen et boulettes de bœuf cacahuète et gingembre {concours inside}

Vous devez :

1) Etre abonné à ma newsletter
2) M’indiquer en commentaire votre participation
3) Avoir une adresse postale en France métropolitaine

Tirage au sort le 2 novembre : 
Les gagnantes sont Alice Didasilva, Lou et Petite G

soupe, Japon, sômen , boulette, boeuf

27 Commentaires

Commenter