J’aurais pu publier cette recette il y a presque 5 ans aux débuts du blog. Mais elle m’était un peu sortie de la tête. Il aura fallu l’annonce du thème de la 50ème Battle Food par Gabrielle Petite cuillère et Charentaise pour qu’elle me revienne en mémoire. On détourne la tradition, on mélange deux recettes et bim la risoella était de retour. Ce nom vient de l’amalgame d’un risotto et d’une paella un jour où les enfants n’arrivaient pas à se décider sur le plat qu’ils souhaitaient que je fasse pendant les vacances. Comme moi j’avais envie des deux et bien j’ai en quelque sorte cuisiné les deux. J’ai pris les ingrédients principaux d’une paëlla (riz, tomate, safran) en préparant le riz en risotto avec du riz arborio et du bouillon de volaille. Agrémenté de petits pois, de chorizo et de crevettes ce plat est un vrai régal !

Risoella ou quand un risotto se prend pour une paëlla

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes)

350 g de riz arborio
1 l de bouillon de volaille
25 cl de vin blanc
1 gros oignon
1 poivron rouge
2 gousses d’ail
2 cs d’huile d’olive
300 g de petits pois (frais ou surgelés)
200 g de coulis de tomate
1 sachet de « safran » en poudre
100 g de chorizo
500 g de crevettes roses
Poivre

Préparation et cuisson : 1 h

Epluchez et émincez finement l’oignon.
Faites-le revenir 3 minutes dans une grande sauteuse (ou un wok) avec l’huile d’olive.
Ajoutez le poivron coupé en dés.
Verser le riz et le safran. Mélangez bien et quand le riz devient translucide, mouillez avec le vin blanc et le coulis de tomate.
Laissez mijoter sur feu doux.
Quand le vin est presque absorbé, ajoutez une louche de bouillon de volaille, mélangez puis recommencez jusqu’à épuisement du bouillon.
Ajoutez les gousses d’ail écrasées, le chorizo en morceaux et les petits pois en milieu de cuisson.
Une fois tout le bouillon absorbé par le riz, ajoutez les crevettes décortiquées puis poivrez.
Mélangez bien puis éteignez le feu.
Couvrez et attendez 5 minutes avant de servir.

Remarque : Je n’ai pas utilisé de filaments de safran mais un colorant jaune à base de maïs que les espagnols appellent aussi safran et que j’avais acheté lors de mon dernier séjour en Andalousie. A défaut vous pouvez prendre du Spigol.

34 Commentaires

Commenter