J’ai failli oublier de partager avec vous cette recette de tourte aux coings. C’eût été bien dommage car non seulement elle était excellente mais elle était aussi jolie, enfin je trouve. C’était la première fois que je m’essayais à faire ce genre de tourte avec un tressage sur le dessus. Ce n’était finalement pas si compliqué à faire, j’en ferai très certainement d’autres dans le même style (la petite fleur placée au milieu n’est pas terrible par contre…). Il faut simplement tenir compte de deux choses :
-veiller à ce que la pâte soit froide pour pouvoir la manipuler facilement
-prévoir un disque de papier comme gabarit

Pour la pâte j’ai repris mon habituelle recette de pâte sucrée en remplaçant les amandes par de la noisette. Cela change un peu et la saveur de la noisette se marie bien avec celles des coings.

Pour la garniture de ma tourte aux coings j’ai recyclé la pulpe des coings que j’avais utilisés pour faire de la gelée (Merci beau papa pour la livraison en direct du jardin. Je crois que je dis chaque année la même chose mais c’est que c’est terriblement apprécié, vous vous en doutez bien!). J’adore cette gelée qui prend une très belle couleur rouge en cuisant. La pulpe qui reste fournit une purée de fruits au goût très doux, c’est pour cela que j’y ai ajouté de la cannelle et du sucre. Vous pouvez aussi utiliser une compote de coings maison que vous aurez bien faite épaissir. Dans ce cas sucrez-la moins.

Tourte aux coings
Tourte aux coings

Ingrédients (pour 8 à 10 personnes)
 Pâte sucrée :
400 g de farine
240 g de beurre mou
160 g de sucre glace
50 g de noisettes en poudre
1 pincée de sel
2 œufs

Garniture aux coings :
1 kg de pulpe de coings (reste de gelée ou compote très épaisse)
6 à 8 grosses cs de rapadura ou de cassonade
1 bonne cs de cannelle en poudre

Préparation : 40 min      Repos : 2 heures au frais         Cuisson : 45 min     
Préparez la pâte sucrée en déposant la farine dans un récipient.
Ajoutez la poudre de noisette, la pincée de sel et le sucre glace.
Faites un puits-y et déposez les œufs, le beurre froid en petites parcelles puis amalgamez le tout du bout des doigts sans trop travailler la pâte. (Cela peut se faire au robot muni de la feuille sans laisser pétrir trop longtemps)
Formez un rectangle, filmez et réservez au moins 1 heure au frais. 

Mettez le four à préchauffer à 180°c.

Mélangez la pulpe de coings avec la cannelle et le rapadura. Goûtez pour rectifier l’acidité éventuelle du coing en ajoutant plus de sucre.
Coupez la pâte en deux.

Étalez la première moitié et découpez un disque pour faire le fond de tarte et une bande de la hauteur de votre moule pour faire les bords. J’ai utilisé un moule à charnière de 26 cm de diamètre.

Etalez la deuxième moitié en un rectangle et découpez des bandes de pâtes à l’aide d’une roulette à pizza.
Superposez les bandes en alternance comme un tissage puis découpez les bords au diamètre de la tourte. Aidez-vous d’un disque de papier sulfurisé pour avoir la bonne dimension et celui-ci vous aidera pour refermer la tourte.
Garnissez le fond de tarte avec la garniture de coings puis couvrez avec le « tissage » de bandes de pâte. Vous pouvez y ajouter d’autres décors avec les chutes de pâte.

Faites cuire 45 minutes environ.

Tourte aux coings
Réalisation de la tourte aux coings avec des croisillons
Tourte aux coings
Tourte aux coings, cannelle et pâte sucrée à la noisette

Laissez bien refroidir avant d’ôter la charnière et servez avec un nuage de sucre glace.

La tourte aux coings est généreuse, vous pouvez bien entendu diminuer les quantités en utilisant un moule plus petit, sans oublier d’adapter aussi le temps de cuisson..

Tourte aux coings
Généreuse tourte aux coings
Tourte aux coings et cannelle

Tourte aux coings

Type de plat: Pâtisserie
Cuisine: Française
Temps de préparation: 40 minutes
Temps de cuisson: 45 minutes
Repos au frais: 2 heures
Portions: 8 personnes
Une gourmande et généreuse tourte garnie d’une purée de coings à la cannelle dans une pâte sucrée noisette
Imprimer

Ingrédients

Pâte sucrée :

  • 400 g de farine
  • 240 g de beurre mou
  • 160 g de sucre glace
  • 50 g de noisettes en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs

Garniture aux coings :

  • 1 kg de pulpe de coings reste de gelée ou compote très épaisse
  • 6 à 8 grosses cs de rapadura ou de cassonade
  • 1 bonne cs de cannelle en poudre

Instructions

  1. Préparez la pâte sucrée en déposant la farine dans un récipient.
  2. Ajoutez la poudre de noisette, la pincée de sel et le sucre glace.
  3. Faites un puits-y et déposez les œufs, le beurre froid en petites parcelles puis amalgamez le tout du bout des doigts sans trop travailler la pâte. (Cela peut se faire au robot muni de la feuille sans laisser pétrir trop longtemps)
  4. Formez un rectangle, filmez et réservez au moins 1 heure au frais.
  5. Mettez le four à préchauffer à 180°c.
  6. Mélangez la pulpe de coings avec la cannelle et le rapadura. Goûtez pour rectifier l’acidité éventuelle du coing en ajoutant plus de sucre.
  7. Coupez la pâte en deux. Étalez la première moitié et découpez un disque pour faire le fond de tarte et une bande de la hauteur de votre moule pour faire les bords. J’ai utilisé un moule à charnière de 26 cm de diamètre.

  8. Etalez la deuxième moitié en un rectangle et découpez des bandes de pâtes à l’aide d’une roulette à pizza.
  9. Superposez les bandes en alternance comme un tissage puis découpez les bords au diamètre de la tourte. Aidez-vous d’un disque de papier sulfurisé pour avoir la bonne dimension et celui-ci vous aidera pour refermer la tourte.
  10. Garnissez le fond de tarte avec la garniture de coings puis couvrez avec le « tissage » de bandes de pâte. Vous pouvez y ajouter d’autres décors avec les chutes de pâte.
  11. Faites cuire 45 minutes environ.
  12. Laissez bien refroidir avant d’ôter la charnière et servez avec un nuage de sucre glace

8 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette