Les journées ne sont pas assez longues depuis quelques temps chez moi et j’ai manqué de temps pour peaufiner un beau gâteau mais il me tenait à cœur de participer à octobre rose. Cette campagne a pour objectif de mobiliser les femmes et leur entourage en les sensibilisant sur le cancer du sein. Comme depuis 2 ans, les blogs culinaires qui le souhaitent peuvent illustrer Octobre Rose à travers une recette. J’ai donc réalisé cet Angel cake en suivant la recette de Sophie et l’ai recouvert d’un simple glaçage royal rose décoré de pralines roses. Mais avant de passer aux fourneaux, le cancer du sein, parlons-en !
1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein.
Chaque année, le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie.
Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes. Ce niveau de détection permet d’atteindre de très hauts taux de guérison tout en réduisant considérablement l’agressivité des traitements appliqués. Il est donc important de vous informer sur le cancer du sein car cela peut vous sauver la vie.  N’attendez pas d’avoir 50 ans pour vous faire suivre cela peut aussi arriver aux moins de 40 (je suis bien placée pour le savoir) et même moins de 30 ans.

Angel cake aux pralines roses

Ingrédients (pour 8 parts)

Pour l’Angel cake :
270 g de blanc d’œuf (environ 6)
95 g de farine
50 g de maïzena
225 g de sucre glace
1 gousse de vanille de Madagascar Cap d’Ambre
1 pincée de sel
3 gouttes de jus de citron

Pour le glaçage royal :
150 g de sucre glace
2 cs de jus de citron
1 blanc d’œuf
Une pointe de couteau de colorant rouge
9 pralines roses

Préparation : 30 minutes     Cuisson : 45 minutes

Faites préchauffer le four à 150°c.
Montez les blancs en neige avec la pincée de sel.
Lorsqu’ils commencent à mousser, ajoutez le jus de citron puis petit à petit le sucre glace.
Incorporez délicatement la farine et la maïzena tamisée à l’aide d’une maryse, ainsi que les grains de la gousse de vanille (conservez la gousse vide dans du sucre, cela le parfumera).
Beurrez les bords d’un moule à charnière de 20 cm de diamètre (pas le fond) puis versez-y la pâte. N’ayez crainte de le remplir à ras bord, ça ne va pas gonfler.
Faites cuire 45 minutes puis laissez-le complètement refroidir à l’envers sans le démouler (ainsi il ne s’affaissera pas).
Lorsqu’il sera complètement froid, passez un couteau le long de la charnière puis ôtez-la et placez le gâteau sur une grille.
Préparez le glaçage royal en mélangeant le sucre glace avec le blanc d’œuf et le jus de citron.
Ajoutez le colorant (j’en ai mis un peu trop, au départ je le voulais rose tendre) et mélangez bien pour bien uniformiser la couleur.
Versez le glaçage sur le gâteau en le laissant couler librement sur les bords (vous pouvez l’aider en inclinant légèrement la grille mais n’étalez pas avec une spatule).
Décorez avec les pralines roses.
Même si la texture est légère comme une éponge, nous l’avons trouvé un peu sec aussi il conviendra mieux pour un tea time accompagné d’une boisson plutôt qu’en dessert. Ou sinon il faudrait le puncher un peu comme je l’avais fait pour le « gâteau papa chéri ».

16 Commentaires

Commenter