En cette veille de printemps j’invite Gwen de mon p’tit coin gourmand à ma table pour goûter la cuisine de chez moi. Par chez moi j’entends celle de mes racines maternelles, celle que me fait ma mère d’origine malgache. Même si j’aime mêler les saveurs de Madagascar à ma cuisine (vanille, combava, gingembre, coco, chouchou …) je ne cuisine pas souvent de plats typiquement malgaches et le romazava (prononcez roumazave) en est un. Il s’agit d’un ragoût de zébu (bœuf ici) avec un bouillon clair, traditionnellement il se prépare avec ce que l’on appelle des brèdes mafana, ce sont de petites plantes avec des fleurs jaunes très astringentes. Personnellement je les ai en horreur, je n’aime pas ça du tout donc je le prépare avec du cresson et je choisis du bœuf pour bourguignon pas trop maigre. Comme tout plat malgache le romazava se sert avec du riz blanc. Ne prenez pas du riz long qui ne colle pas mais tout le contraire, du riz thaï cuit en autocuiseur sera parfait. La préparation de ce ragoût ressemble à celle du boeuf aux chouchous mais le goût est bien différent.

Romazava ou ragoût de bœuf au cresson

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes)

800 g de bœuf pour bourguignon
1 botte de cresson
1 oignon
1 grosse tomate
1 petit morceau de gingembre (2 cm environ)
2 cs d’huile
Sel, poivre

Préparation : 20 minutes   Cuisson : 50 minutes

Coupez la viande en morceaux pas trop gros.
Faites-les revenir avec de l’huile dans une cocotte et laissez dorer quelques minutes.
Épluchez et émincez l’oignon, coupez la tomate en dés, épluchez et râpez le gingembre.
Ajoutez-les à la viande saisie et mélangez bien.
Versez de l’eau à niveau et salez.
Amenez à petite ébullition, couvrez puis laissez mijoter à feu doux 40 minutes.
Pendant ce temps lavez le cresson et ne prélevez que les feuilles.
Ajoutez les feuilles de cresson dans la cocotte et laissez encore mijoter 10 minutes supplémentaires.
Rectifiez l’assaisonnement et ne poivrez qu’à la fin.
Servez avec du riz blanc et du piment.

24 Commentaires

Commenter