La nouvelle session du Brevet d’Aptitudes Culinaresques, le N°5, de Chef Simon est ouverte avec pour thème « La cuisine du quotidien » : La cuisine réalisée pendant la semaine, celle à laquelle on ne peut pas consacrer 3 heures en rentrant du boulot, pour laquelle on ne peut pas crever le budget, celle pour laquelle on n’a pas besoin de cinquante produits et d’ingrédients compliqués.  

La cuisine du quotidien, c’est celle qui clôture la journée de travail et que l’on déguste en famille, seul ou en couple. Le repas détente qui permet de se retrouver et de décompresser. Le plat plaisir.
Il est extrêmement rare que je fasse du copié-collé mais la définition du Chef est tellement exacte que je n’en ai pas changé la formulation. Maintenant le quotidien appliqué à mon chez moi se situe plutôt le midi et non en fin de journée. En semaine c’est le déjeuner que l’on partage tous les 6 puisque mari et enfants rentrent quotidiennement à la maison pour midi. Les écoles sont proches de notre domicile (de 5 à 15 minutes à pied de la maternelle au collège en passant par la primaire) et mon chéri travaille dans la même ville.

Ce sont donc nos déjeuners qui peuvent être à base de viande ou de poisson alors que nos dîners sont végétariens et pris à horaires variés. Ayant choisi de m’occuper de ma famille nombreuse à plein temps c’est donc le matin que je me mets à mitonner des petits plats. Mais je n’ai pas tant de temps que ça non plus entre 9 h et midi donc cela ne doit pas être trop long à préparer. Si cela doit être le cas je prévois ce type de plat pour le week-end ou je me m’y mets la veille.

Le budget est aussi un peu serré surtout avec ces pré-ados qui commencent à avoir un appétit d’ogre ! J’essaie de prévoir du poisson une fois dans la semaine et quand je vois une bonne affaire j’en prends beaucoup puis le congèle. Enfin beaucoup tout est relatif car mon congélateur n’est pas bien grand. Ces filets de Cabillaud étaient en promo alors j’en ai pris 2. C’est le 2èmequi avait été congelé dont je me suis servie pour cette recette (il faut juste penser à le faire dégeler la veille au soir). J’aime bien le Cabillaud, il se cuisine facilement et rapidement. Sa chair est maigre, blanche, ferme et se segmente facilement (on la dit « feuilletée »). De plus il a peu d’arêtes et est disponible toute l’année. (Source Chef Simon LA). Je le choisis bien épais pour que le cœur reste bien moelleux après passage au four.
Du poisson donc auquel j’ajoute des légumes passés à l’huile d’olive et coupés en petits morceaux pour cuire plus vite et du fromage pour en faire un gratin. Ici j’ai pris du Salers car il se trouve que j’avais beaucoup de restes (et oui je recycle). C’est un fromage fort en goût et qui donc se marie bien avec le Cabillaud qui lui ne l’est pas du tout. Rien ne vous empêche d’en prendre un autre mais pas du râpé tout fait hein 😉 A couper ou à râper vous-même il vous en coûtera toujours moins cher.

Gratin de poisson au Salers
Cabillaud et ses petits légumes gratiné au Salers

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes)
700 g de filet de cabillaud
3 grosses courgettes
10 champignons de Paris
1 oignon frais 
2 cs d’huile d’olive
200 g de Salers
Sel, poivre du moulin

Temps de préparation : 15 minutes        Temps de cuisson : 20 minutes
Lavez les légumes à l’eau froide.
Émincez les champignons, détaillez les courgettes en petits dés, hachez l’oignon frais au couteau (tige comprise).
Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et faites-y revenir les légumes pendant 5 à 10 minutes à feu moyen pour évaporer leur eau.
Salez légèrement, poivrez.
Mettez le four à préchauffer à 180°c.
Placez le filet dans un plat à gratin, ajoutez les petits légumes puis recouvrez avec des lamelles de Salers.
Faites cuire au four environ 20 minutes, moins si le filet n’est pas très épais.

Gratin de poisson au fromage

Le Salers aura fondu et sera à peine gratiné, le Cabillaud aura cuit dans le jus des légumes, hum c’est juste bon ! Servi avec un peu de riz blanc pour en faire un plat complet (poisson, légumes et féculent) et combler l’estomac des plus grands, c’était tout simplement parfait pour nous.    

Un repas complet pas prise de tête au budget maîtrisé en moins d’1h30, je suis bonne là pour le B.A.C? 

Gratin de cabillaud

14 Commentaires

  • Hum!!!ça sent bon et ça me tente ce gratin en fait même sans famille nombreuse comme tu dis de temps en temps il ne faut pas de prise de tête, demain pour nous ce sera poisson/ailloli avec légumes
    variés. Bises.

    • Tu crois que sur des poissons d’élevage en atlantique cela ait une incidence? Ce qui est sûr c’est que je n’achète jamais de panga ou autres poissons asiatiques surgelés!

      Sinon ce sont des réflexes de maman de famille nombreuse 😉 après 3 ou 4 cela revient un peu au même!

      Bises et bon courage pour regarder toutes participations au MM38! Tu vas avoir du boulot hi, hi, hi!

      Annie

    • Le Salers est un fromage d’Auvergne assez particulier, fort en goût et assez salé je trouve. Il ne plaît pas trop aux enfants et comme j’en avais beaucoup (restes d’un plateau de fromage où 2
      invités en avaient apporté!) je l’ai écoulé ainsi où il a beaucoup plu. Tu peux en trouver chez le fromager en principe.

      Après tout autre fromage conviendra pour gratiner ce plat 😉

      Bonne nuit!

    • Je suis ravie de pouvoir t’inspirer, c’est vrai que je fais aussi souvent la même chose pour les poissons en variant légumes et accompagnement 😉

    • Super Madame 2L! Je suis contente que tes visites aboutissent sur quelque chose de positif. Je me demande souvent ce que mes recettes peuvent donner chez les autres avec du matériel
      différent et là ouf ça fonctionne!

      Maintenant je vais faire un petit chez toi cela fait longtemps que je ne t’ai pas rendu visite, vilaine que je suis!

      Bisous et à bientôt

      Annie

Commenter