Voici un plateau rêvé pour la Saint Valentin. Vous vous réveillez, vous étirez en humant la bonne odeur de ce plateau posé à côté de vous. Imaginez ces scones tièdes au bon goût de chocolat banc et nappés de cette merveilleuse confiture d’orange, groseille et physalis, qui n’attendent que votre réveil pour être engloutis. Bon peut-être pas engloutis mais savourés avec délectation oui. [ « Le chocolat blanc ajoute une touche crémeuse au scone traditionnel et le lait fermenté lui apporte du moelleux » Un goûter à Londres chez Marabout] Quant à cette confiture tentation de la Cour d’Orgères, c’est un petit caprice à deux… Elle est si divine que je l’ai planquée en haut du placard pour ne pas qu’elle finisse dans l’estomac de mes 4 chérubins en un petit-déjeuner ! Là-dessus je suis égoïste, enfin pas tout à fait puisque je la partage avec mon amoureux.

Scones au chocolat blanc "Parlez-moi d'amour"

Ingrédients (pour 18 scones)

340 g de farine T65 bio
1 sachet de levure chimique
1 cc de sucre
40 g de beurre doux en dés
75 g de chocolat blanc râpé
250 ml de lait fermenté (type lait Ribot)
1 œuf battu pour dorer

Préparation : 15 minutes    Cuisson : 12 à 15 minutes

Préchauffez le four à 190 °c.
Tapissez une plaque de cuisson de papier sulfurisé.
Mettez la farine et le sucre au fond d’un saladier.
Ajoutez le beurre en malaxant bien de façon à obtenir une pâte sableuse.
Incorporez le chocolat blanc râpé.
Faites un puits au centre et versez-y le lait fermenté.
Travaillez la pâte à l’aide d’un couteau au début puis du bout des doigts.
Ajoutez un peu de farine si le mélange est trop mou ou au contraire un peu de lait s’il est trop sec.
Sur un plan de travail légèrement fariné étalez la pâte en disque de 3 cm d’épaisseur (avec le plat de la main, le rouleau à pâtisserie est inutile).
Découpez les scones à l’emporte pièce et les déposer sur la plaque de cuisson.
Badigeonnez d’œuf battu la surface des scones puis faites cuire 12 à 15  minutes.

Scones au chocolat blanc "Parlez-moi d'amour"

Laissez tiédir avant de déguster avec de la confiture d’orange ou toute autre gourmandise.

Remarque: Tout comme pour les scones, un classique de la cuisine anglo-saxonne, la pâte ne doit pas être trop travaillée, c’est là tout le secret de leur réussite
 

8 Commentaires

Commenter