Je souhaitais publier cet article hier mais je me suis mal organisée alors tant pis vous l’avez aujourd’hui lundi. Pourquoi hier plutôt qu’aujourd’hui ? Parce que c’était la fête des mères et pour fêter ce jour un peu particulier j’ai eu envie égoïstement d’un cocktail (et non pas d’un gâteau). Après avoir été entourée de délicates attentions dès le réveil, que cela est agréable et cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu mes 4 enfants en même temps sur mon lit (un an en fait!), je me suis dit que pour parfaire ce jour quoi de mieux que de délicates bulles qui viennent vous chatouiller le palais. Un bon champagne peut se déguster ainsi brut et frais mais suite à une dégustation de cocktails (je vous raconterai ça en détail prochainement, c’était vraiment dingue !) j’ai eu envie d’essayer d’en faire aussi. J’ai donc pris une base de champagne et j’ai suivi la recette du « Pure Class » en remplaçant la liqueur de fraises que je n’avais pas par du sirop de fraises des bois. J’ai adoré et l’ai rebaptisé pour l’occasion « Happy mother ». Les quantités indiquées étaient mentionnées pour un verre à vin, j’ai pu en préparer deux en servant le cocktail dans des verres à champagne. Cela m’a paru suffisant, j’ai vite été bien joyeuse.
Il est donc bien entendu que le « Happy mother » est à consommer avec modération.

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

Ingrédients (pour 2 verres)
4 cl de sirop de fraises des bois
3 cl de vodka
2 cl de liqueur de citrons (limoncello)
Champagne très frais
2 fraises gariguette

Préparation : 2 minutes
Versez directement les ingrédients dans les verres et complétez avec le champagne bien frais.
Décorez avec une fraise.

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Je profite de ce court article pour vous emmener vous balader en Champagne, sur les lieux de production du précieux breuvage du même nom. Heureusement qu’il y a deux semaines ne tombaient pas ces seaux d’eau que l’on reçoit actuellement sur nos têtes, nous avons donc pu nous promener entre les vignes du domaine Leclerc-Mondet.
Cette petite exploitation familiale implantée depuis 1950 à Chassins au cœur de la vallée de la Marne s’efforce de perpétuer la qualité de leur champagne en misant sur la continuité des méthodes traditionnelles et en développant une certification bio de leurs vignes.

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

L’obtention du label bio est en cours mais les vignes ne sont déjà plus traitées de manière chimique depuis une dizaine d’années. Les pieds sont désherbés manuellement une rangée sur deux. De ce fait les grappes de raisins se sont modifiées au fil des années. Celles-ci sont devenues moins denses et moins nombreuses mais profitent mieux du soleil. Les vignes sont aussi obligées de chercher plus en profondeur leur eau à cause de la concurrence de l’herbe.  Leur saveur s’en trouve ainsi renforcée.
Pour éviter la ponte de chenilles dans les futures grappes, sont placés de petits boîtiers de phéromones de papillons qui empêchent ceux-ci de se rencontrer et donc de s’accoupler.

Cliquez sur la photo pour l'agrandirCliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandirCliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Après la découverte des différents cépages, pinot meunier, pinot noir et chardonnay, nous avons visité l’ancienne cave, celle du grand-père des exploitants actuels, laissée en l’état avec ses vieilles bouteilles et ses outils. Un vrai musée!

Cliquez sur la photo pour l'agrandirCliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandirCliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

Puis nous avons suivi Cédric et Fabien vers les caves actuelles pour suivre les différentes étapes de la vinification :

-le pressurage où les trois cépages vont être pressés et mis en cuve séparément.
-la fermentation alcoolique où les jus de raisin sont mis en fermentation pendant 10 jours.
-l’assemblage où les vins de chaque cuve sont dégustés pour déterminer quel vin rentrera dans quel type de cuvée. Sont ainsi assemblés les vins de l’année mais aussi ceux des années précédentes pour assurer une continuité dans la qualité du champagne et maintenir un « goût maison ».
-le vieillissement en cave où les vins sont stockés de 3 à 7 ans après la mise en bouteille.
-le remuage qui consiste à faire descendre dans le goulot de la bouteille les levures à l’origine de la prise de mousse. Autrefois réalisée à la main, cette étape est maintenant mécanisée et se fait en une semaine environ.
-le dégorgement qui a pour objectif d’extraire le dépôt de levure. A cette fin le goulot de la bouteille est plongé dans de l’azote liquide pour geler le dépôt et l’expulser sans trop de perte de vin. Une liqueur est à ce moment-là ajoutée, elle apporte du sucre et suivant la quantité ajoutée le champagne sera brut ou demi-sec.

Les bouteilles sont ensuite fermées à l’aide bouchons en liège et de muselets puis conservées encore trois mois, le temps de laisser la liqueur se marier parfaitement avec le champagne.

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

Quelques bouteilles sont gardées avec une capsule pour être contrôlées par l’A.I.D.A.C. , l’Association d’Inspection des Appellations de la Champagne. Les bouteilles de Champagne étiquetées sont ensuite mises dans des caisses de bois de hêtre fabriquées localement pour le domaine.

Elles sont enfin prêtes à être distribuées pour notre plus grand plaisir.

Happy mother, le cocktail "Pure class" et balade en Champagne

Champagne Leclerc-Mondet
5 rue Beethoven Chassin
02850 Trélou sur Marne
03 23 70 23 39

11 Commentaires

Commenter