Je ne me rappelle plus comment j’ai connu le blog de Scarlett mais j’ai tout de suite accroché à son style un peu particulier qu’elle qualifie elle-même d’impertinent et d’un peu rigolo. Un peu, un peu cela peut parfois être franchement hilarant voire complètement tordant! Déjà rien que le nom de son blog, il fallait le trouver « ça bouffe un doberman »…  

Aujourd’hui je fais l’éloge de ma nouvelle copine de blog culinaresquement trop cool, d’abord parce qu’elle le vaut bien et parce qu’elle fête les 3 ans de son blog avec un concours forcément de la même trempe que son blogage décalé. Pas facile de faire du décalage à son niveau car elle met la barre du doberman assez haut, sacrément musclé d’ailleurs ce bichon faux blond pas frisé pour sauter si haut, pt’être parce qu’il fait attention à ses fesses ?

Petit bichon frisé, épagneul breton, bulldog baveux, gros doberman, je ne sais pas trop dans quelle catégorie je concours, le principal c’est de participer et de s’éclater. Vous trouvez que je parle chinois aujourd’hui  et vous ne comprenez rien à ce que je raconte ? C’est qu’il faut aller lire les modalités de son concours (cliquez sur le logo tout en bas ou LA si vous avez la flemme de tout dérouler, puis revenez lire la suite).

Je commence par ma recette.
La miss Scarlett, c’est marrant à chaque fois que j’évoque son nom j’entends dans ma tête la voix d’un grand black à l’accent du sud américain comme dans le film « Autant en emporte le vent », la miss veut donc une recette lui rappelant sa Bretagne natale. Il est vrai que la Breizh food est à l’honneur chez elle, tout plein de beurre et de caramel au beurre salé, argh un délice, une tuerie à chaque fois, les fesses elles aiment moins…

Mais la Bretagne ce n’est pas que le beurre et les crêpes, il y a aussi le poisson. Cela fait plus de 20 ans que je passe des vacances en Bretagne et je revoie encore les neveux de ma copine Mélou pêchant leurs éperlans sur la jetée du port. C’est bon en friture ces petits poissons, quand on ne les oublie pas dans un sceau à l’entrée de la maison… On a  dû polluer la poubelle de la rue pendant quelques jours avec ça !

Je rigole intérieurement en pensant à cet épisode de ma jeunesse et me dis que je pourrais refaire cette friture. Sauf que des éperlans en région parisienne ce n’est pas facile à trouver alors je me rabats sur des sardines. Là encore un hic, faire une friture de sardines dans un appart… hum, hum, bonjour les odeurs ! En beignet ça sentira moins le poisson graillé.

Je prépare tous mes ingrédients et horreur !!!!!!!!!!!!!!!! Les filets des sardines ont pleins d’arêtes ! Quelle nouille c’est normal pour un poisson mais là quand même je ne me voyais pas tout enlever à la pince à épiler. Grillées ou frites je pense qu’elles peuvent se manger mais je n’ai pas voulu prendre de risque avec les enfants.

C’est ainsi que mes beignets de sardine version tempura se sont transformés en accras bretons. Au lieu d’avoir des filets de sardine en beignet j’ai tout haché menu et ni vu ni connu les vlà déguisés!

Je publie un peu moins mais qu’est-ce-que j’écris, mes intro sont de plus en plus longues mais il fallait bien ça pour mon ode à Scarlett ! Point de rime, je ne suis pas assez douée pour ça, mais une petite anecdote bretonne pour la (vous) faire sourire.

Les accras bretons
Beignets à la sardine

Beignets de sardine façon accras breton

Type de plat: Apéritif
Cuisine: Française
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Temps total: 30 minutes
Portions: 6 personnes

Des beignets à la sardine pour un apéritif iodé et gourmand

Imprimer

Ingrédients

  • 6 filets de sardine environ 250 g
  • 1 petite botte de persil
  • 2 gousses d’ail
  • 1 œuf
  • 120 g de farine
  • 100 ml d’eau froide
  • 100 ml d’huile
  • Sel Poivre du moulin
  • Huile pour friture

Instructions

  1. Épluchez les gousses d’ail et lavez le persil. Mettez-les dans le bol de votre robot muni du couteau avec les filets de sardine.

  2. Hachez l’ensemble.

  3. Ajoutez le reste des ingrédients en terminant par l’eau froide.
  4. Faites chauffer votre huile de friture (faites-le avant de commencer la préparation de la pâte pour gagner du temps).
  5. Déposez-y de la pâte à l’aide d’une cuillère à café, cela ne doit pas être trop gros.
  6. Retirez-les quand ils sont bien dorés et mettez-les sur du papier absorbant pour ôter l’excédent d’huile.
  7. Dégustez avec un peu de jus de citron, arrosé de votre petit blanc bien frais préféré.

Beignets de sardine

Comme dirait notre Scarlett internationale: Bone Appétouze ! 

 
 
Mots clés : entrée, apéritif, beignet, accras, sardine 

12 Commentaires

  • Hi hi hi ! oui oui je connais la miss … et son originalité et surtout elle fait des trucs sympas sur son blog (à manger !!!). Du coup, t’étais drôlement inspirée pour ton intro … et j’ai bien
    ri 😉
    Je les prends comme elles sont tes sardines, en accras, çà me va … ^^ mais en beignets aussi çà me plait … bon les jeux de mots à 2 balles, çà va un moment !!! c’est contagieux hein la
    rédaction à la Scarlette 😀
    Bref tout çà pour te dire, GENIALE ton idée, géniale ta mise en scène et géniales tes photos souvenirs !
    Et vu l’heure tardive … douce nuit ma jolie 😉 et au lit Sandy … voilà que je recommence … !
    Suffix, Astérix !

    • Tant mieux si tu as rigolé c’était le but mais c’est vrai que je me suis bien demandée au début comment j’allais m’y prendre et l’humour à la Scarlett a déteint sur moi 😉

      Merci de tes visites même si elles sont tardives, ça me fait une petite lecture sympa le matin (ou en fin de journée… internet était en panne ce matin)

      Bises de loin car suis un peu dégoulinante de sueur mais l’intention y est

       

      Annie

  • Génial! C’est tout simplement génial! Je viens de rentrer, j’avais pas accès à internet et je tombe sur ton article, je suis complètement sous le charme. L’intro est terrible, y a du Doberman’s
    style dans ton écriture, t’as raison c’est contagieux et c’est vraiment pas pour me déplaire 😉 J’ai adoré ton anecdote sur les poissons oubliés dans le seau et qui fouettent dans la poubelle! Ha
    Ha! J’ai eu le même coup il y a qq années avec des étrilles fraîchement pêchées par moi-même et oubliées dans un petit tuppé sur la banquette arrière de ma voiture en plein cagnard parce que
    j’étais coincée avec une copine qui tenait absolument à me payer un verre chez elle alors que je rentrais chez moi!
    Je savais pas que tu partais aussi souvent en vacances en Bretagne, qui sait, pitêtre qu’un jour on pourrait s’y retrouver!
    Pour les sardines, je dois avouer que c’est un de mes pêchers mignons, vi vi, t’as tapé dans le mille my dear! Et en effet, la galère pour les épiler ces p’tites bestioles! Les acras, moi j’adore
    ça, alors avec des sardines, ça doit être une tuerie intergalactique, à essayer au plus vite!
    Tes photos sont super belles et ta mise en scène carrément géniale… tu m’as gâtée, là!
    Pour la chanson, je ne connaissais pas du tout, eh bien je peux te dire que ça accompagne parfaitement ma pause thé du soir!
    Voilà, je crois avoir fait le tour, comme tu le vois je suis très emballée par tes participations alors of course je valide tout ça avec grand plaisir! merki bücüp d’avoir joué le jeu et de t’être
    décarcassée pour mon concours!
    Des becs tout plein!

    • Je crois bien que tu viens de me laisser le commentaire le plus long de l’histoire de ce blog! 1000 remerciements my dear!

      Je n’ose pas imaginer l’odeur dans ta voiture! Dans notre cas on a mis le sceau dehors et ça ne sentait plus dans l’entrée!

      Je suis contente que cela te plaise et je viens de me rendre compte que j’ai oublié de te donner mon estimation, il faut que je revienne chez toi, ben mince alors 😉

      Cela me ferait très plaisir que nos routes se croisent, je serais la dernière semaine de juillet sur la presqu’île de Rhuys, je ne sais pas dans quel coin de Bretagne se niche le Doberman???

      biz biz

      Annie

    • Bravo Barbara, tu n’as pas une indigestion? Je ne me rends pas compte de la longueur du texte que j’écris quand je suis lancée mais ensuite je me dis que les lecteurs vont sûrement passer ou
      lire en diagonal. Pas toi et je t’en remercie 😉

      Bon week-end ensoleillé!

Commenter