Coucou me revoilà déjà ! C’est qu’avec le retour de mon appareil photo j’ai des envies de shooter un peu tout ce que je cuisine. Il m’avait manqué mon Canon et maintenant il est tout propre (sans trace de farine, nickel) et fonctionne à merveille. J’espère qu’il est reparti pour encore 5 ans !  

 

Le week-end dernier mes beaux parents ont rapporté de leur jardin 3 kg de prunes. Comme je vous le racontais hier je trouve que c’est vraiment le nec plus ultra de pouvoir cuisiner avec des produits fraîchement cueillis du jardin d’à côté. Amis et voisins le savent bien car mes yeux pétillent de gourmandise quand ils me donnent quelques légumes ou un panier de fruits: Courgettes, betteraves, rhubarbe, mirabelles, pommes, une fois j’ai carrément eu droit à un petit cageot de kiwis !

Pour en revenir à mes prunes je les ai transformées en confiture et en crumble. Ce dernier sera pour plus tard aujourd’hui ce sera encore confiture. Je ne vais pas vous refaire mon speech sur les confitures maison cela c’était dans l’article d’hier (LA), on passe directement à sa réalisation.

 

 

confiture de prunes a 

 

 

J’ai utilisé un peu plus de 2 kg de prunes, pris le jus de 2 oranges et 2 kg de sucre.

 

 

On commence par passer les fruits sous l’eau, on coupe en 2, on dénoyaute.

Cela va assez vite, le noyau ne reste pas collé comme pour les mirabelles ou les cerises. Dans tous le tas je n’ai trouvé qu’un seul petit ver !

 

On met les fruits coupés en 2 à macérer toute la nuit avec le sucre. Dans un grand saladier mais surtout pas dans une bassine à confiture qui s’oxyderait.

 

 

confiture de prunes b

 

 

Le lendemain on touille tout ça, on verse dans la bassine à confiture, là on peut, on ajoute le jus des 2 oranges et on fait cuire une bonne vingtaine de minutes à gros bouillon.

 

On vérifie que la confiture est prise en versant quelques gouttes sur une assiette froide. Si elle se fige c’est bon, sinon on prolonge la cuisson 5 minutes supplémentaires.

Mettez en pot et fermez à chaud. N’oubliez pas de retourner vos pots après les avoir remplis.  

 

confiture de prunes c

 

 

Avec ces quantités j’ai pu faire 9 pots de confitures largement de quoi en offrir quelques uns !

 

 

 

 

 Vous souhaitez d’autres inspirations? Cliquez sur l’image pour y jeter un oeil.

 

  rhubarbe a   gelée de clémentines a  gelée de rhubarbe aux fraises a  gelée de coing 3

   Confiture de rhubarbe    Gelée de clémentine    Gelée de fraise rhubarbe     Gelée de coing

 

 

 

 

Mots clés : confiture, prune , confiture, prune  

4 Commentaires

Commenter