J’aime beaucoup préparer diverses petites choses à grignoter pour l’apéritif. Cela finit toujours en apéritif dinatoire d’ailleurs puisque en général après personne n’a plus faim. Et puis c’est agréable de prolonger ce moment jusqu’à point d’heure, surtout lorsque les soirées sont belles et douces. J’avais préparé cette tarte pour une telle occasion et elle a beaucoup plu. La première fois que j’ai vu ce type de présentation c’était chez Marie de Saines Gourmandises, un blog que j’aime beaucoup, depuis la tarte étoile ou soleil fleurit un peu partout. C’est joli et cela change. C’est parfait pour un apéro car cette forme permet de faire de petites découpes en bande (au lieu de triangle pour une tarte classique) qui peuvent être mangées avec les doigts et sans assiette. Plutôt cool non ? En plus avec une pâte feuilletée toute prête, cette tarte est prête en deux temps trois mouvements, juste le temps de tout couper rondelles, d’arroser de votre miel préféré (celui que mon chéri venait de rapporter de sa virée dans les Alpes) et de donner un tour de moulin de poivre.
Bon malgré tout j’ai pris mes photos rapidement juste avant l’arrivée de mes invités d’où une luminosité déclinante et une netteté toute relative de celles-ci…

Tarte fine à la courgette, chèvre, romarin et miel

Ingrédients
1 pâte feuilletée ronde
1 courgette
200 g de bûche de chèvre
1 cs de miel d’acacia
Romarin, poivre du moulin

Préparation : 5 minutes    Cuisson : 18 minutes
Mettez le four à préchauffer à 180°c.
Étalez la pâte feuilletée avec son papier sulfurisé sur une plaque de cuisson.
Disposez la courgette coupée en rondelles sur l’extérieur du disque de pâte.
Mettez les tranches de la bûche de chèvre par-dessus.
Arrosez avec le miel, poivrez et ciselez le romarin.
A l’aide d’un couteau tranchant coupez une étoile au centre du disque (c’est plus clair sur la photo), puis repliez les triangles formés sur les courgettes.
Faites cuire 18 minutes environ.
A déguster chaud, tiède ou froid!

8 Commentaires

Commenter