Les blogueuses culinaires renouvellent leur soutien à la lutte contre le cancer du sein en publiant une recette rose pendant le mois d’octobre. Parce qu’une femme sur 8 risque de développer un cancer du sein, il est important de se faire dépister Cela peut arriver avant 40 ans voire même avant 30 ans. Le dépistage précoce est primordial car plus le cancer est pris tôt plus les chances de guérison augmentent. Je n’ai pas été dépistée précocement mais j’ai eu la chance que mon cancer soit sensible à la chimiothérapie ce qui n’a malheureusement pas été le cas de quelques unes de mes amies. 
Cette année, l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » lance une nouvelle campagne de sensibilisation Ma vie en rose… Il faut que ça continue relayée par un affichage national de plusieurs visuels mettant en scène des femmes de tous horizons et de tous âges.
Son objectif est de fédérer les femmes, de sensibiliser l’opinion publique au cancer du sein tout en gardant un message d’espoir : lutter contre le cancer, c’est avant tout lutter pour que la vie continue, et avec elle, la joie de vivre.
Garder le moral dans ces moments-là est essentiel.  Ma contribution cette année sera ces macarons à la fraise pour voir la vie en rose avec gourmandise.

Macarons à la fraise pour un octobre rose

Ingrédients (pour 24 petits macarons)

80 g de blancs d’œuf préparé (séparés des jaunes 48 heures avant)
170 g de sucre glace
30 g de sucre en poudre
100 g de poudre d’amandes
Une pointe de couteau de colorant rouge coquelicot

Pour la ganache :
100 g de mascarpone
60 g de confiture de fraise

Préparation : 2 à 3 heures        Cuisson : 12 minutes

Mettez dans un blender le sucre glace, la poudre d’amandes et le colorant.
Mixez jusqu’à obtention d’une poudre fine.
Tamisez votre mélange de poudres au-dessus d’un gros saladier.
Montez les blancs en neige ferme avec une cuillère à soupe de sucre. Quand les fouets laissent des marques ajoutez le reste de sucre puis fouettez jusqu’à obtenir un effet « bec d’oiseau » c’est-à-dire qu’il se forme des pointes quand vous retirez les fouets de votre batteur.
A l’aide d’une maryse incorporez progressivement le mélange de poudres aux blancs d’œufs en soulevant délicatement la pâte de bas en haut et des bords vers le centre.
La préparation va devenir bien brillante, un peu plus liquide et former un ruban lorsqu’elle retombe.
Attention à ne pas trop travailler la pâte au risque de faire complètement tomber les blancs.
Versez votre mélange dans une poche à douille avec un embout lisse assez large (3-4 mm). Vous pouvez aussi utiliser un sac à congélation dont vous aurez coupé un coin (après l’avoir rempli).
Dressez en quinconce de petits dômes de pâte sur une feuille de papier sulfurisé (ou sur une feuille de silicone).
Placez cette feuille sur une plaque de cuisson.
Tapez la plaque pour éliminer les bulles.
Laissez sécher les coques à température ambiante le temps de faire préchauffer le four (150°c ou thermostat 5).
Faites cuire 10 à 12 minutes suivant le four et la dimension des coques (placez la plaque dans le bas du four).
Attendez quelques minutes avant de décoller vos coques puis laissez-les refroidir sur une grille.
Pendant ce temps préparez la ganache en fouettant le mascarpone et la confiture de fraise dans un bol.
Répartissez la ganache sur la moitié des coques puis collez-les deux à deux.
Placez les macarons dans une boîte hermétique et conservez-les au frais jusqu’au lendemain.

10 Commentaires

Commenter