Il y a quelques jours c’était mon anniversaire. Habituellement pour cette occasion ce sont les enfants qui s’occupent de la soirée mais cette année j’ai eu envie de m’occuper de mon gâteau, mais juste du dessert. Ce sont eux qui ont préparé le reste. Et ils ont bien travaillé en piochant sur le blog la recette de la tarte soleil au chèvre et romarin et celle des cannelés salés au comté et jambon. Hum c’était bon ! Mon gâteau d’anniversaire je l’ai imaginé en rentrant en métro la semaine dernière. J’ai fermé les yeux et j’ai vu du chocolat qui dégoulinait avec gourmandise comme sur les photos vues sur Pinterest, beaucoup de chocolat oui mais avec un goût de café aussi. Comme je ne voyais pas comment intégrer le café dans ma ganache, j’en ai imbibé le gâteau. Imbibé ? De là j’ai aussitôt vu rhum ! Ce n’est pas forcement original comme association de saveurs puisque je me suis rendue compte par la suite que je l’avais déjà fait pour ma dernière galette des rois. Mais celle-ci était juste un peu café alors que là mon gâteau est beaucoup café. Un café obtenu par infusion à froid pour gagner en saveur sans amertume (c’est comme pour le thé glacé). Pour le chocolat j’ai pris du haut de gamme avec le Kayambe noir 72% de Michel Cluizel, c’est que l’on n’a pas 45 ans tous les jours alors pour fêter ça il fallait bien un excellent chocolat. J’apprécie beaucoup la petite note salée dans les ganaches, c’est pour cela que j’utilise du beurre demi sel dans mes préparations, je trouve qu’il fait ressortir le caractère du chocolat. Si vous ne l’aimez pas vous pouvez le remplacer par du beurre doux. Et voilà vous savez tout sur la petite histoire de mon dessert que j’ai trouvé fabuleux (rien que ça). La décoration finale a été faite au dernier moment avec les mûres que ma miss M m’avait gentiment rapportées en rentrant de l’école (un peu chipé sur la branche d’un mûrier voisin débordant dans la rue), quelques feuilles de verveine du jardin sans oublier le grué de cacao bio dont je vous ai parlé dans mon précédent article (sur la fabrication du chocolat).
J’espère qu’il vous plaira. Si d’aventure vous le faites aussi, racontez-moi vos impressions, je suis curieuse.

Gâteau tout chocolat, café et rhum

Ingrédients (pour 10 à 12 personnes)

Pour la génoise facile (moule de 20 cm)
200 g de sucre
200 g de farine bio
½ cc de bicarbonate de soude
4 œufs
5 cs de lait bio
4 cs de cacao (non sucré)

Pour la ganache
20 cl de crème liquide
20 g de beurre demi sel
200 g de chocolat noir

Pour le glaçage
100 g de chocolat noir
40 g de beurre demi sel

Pour le punchage
250 ml d’eau à température ambiante
50 g de café moulu (Illy)
1 sachet de sucre vanillé
2 à 4 cs de rhum brun suivant l’intensité souhaitée

Pour le décor
1 cs de grué de cacao
Mûres fraîches
Feuilles de verveine

Préparation : 90 minutes    Cuisson : 20  minutes   Repos au frais : 2 heures

Mettez le four à préchauffer à 190°c.
Séparez les blancs des jaunes d’œuf.
Fouettez les jaunes avec le sucre pendant 5 minutes pour obtenir un mélange crémeux. Cela doit épaissir et doubler de volume. Tout en fouettant ajoutez le lait puis la farine, le bicarbonate de soude et le cacao.
Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la préparation précédente.
Versez dans un moule beurré de 20 cm de diamètre (ou un cercle) et faites cuire 20 minutes.
Démoulez la génoise sur une grille et laissez refroidir.
Lorsqu’elle est froide, coupez la génoise en deux disques (coupez aussi le chapeau qui peut se former, ça fera un excellent 4 heures).

Pendant que le gâteau refroidit préparez la ganache.
Mettez le chocolat et le beurre dans un bol.
Faites bouillir la crème dans une petite casserole puis la verser sur le chocolat.
Mélangez puis réservez en attendant le refroidissement presque total de la ganache.

Préparez le café pour le punchage en mettant le café moulu et l’eau à infuser pendant 1 heure à température ambiante.
Placez un filtre en papier dans un chinois au-dessus d’un récipient.
Versez doucement l’eau et le café infusé dans le filtre.
Ajoutez le sucre vanillé et le rhum au café filtré obtenu (environ 120 ml).
Mélangez bien pour faire fondre le sucre.
Imbibez les deux disques de génoise avec ce mélange de café au rhum.

Montage du gâteau:
Placez le premier disque sur une assiette, répartissez la moitié de la ganache au chocolat, placez le second disque, étalez la dernière moitié de ganache.
Faites prendre au frais pendant une heure. Le plus simple pour cette étape est d’avoir un cercle réglable à hauts bords.
Pendant ce temps préparez le glaçage.
Faites fondre doucement au bain-marie le chocolat et le beurre.
Mélangez puis réservez.

Placez le gâteau sur une grille, versez doucement le glaçage dessus en le laissant couler tranquillement sans chercher à l’étaler. Prenez une petite cuillère pour faire de jolies coulures sur les bords.
Parsemez de grué de cacao et décorez avec les mûres et les feuilles de verveine.
Réservez le gâteau au frais.
Si vous préparez ce gâteau la veille, pensez à le sortir du frigo au moins 1 heure avant la dégustation pour assouplir la ganache.

Gâteau tout chocolat, café et rhum

Je suis désolée de ne pas pouvoir vous montrer des photos de la préparation mais je n’ai pas eu le temps d’en faire (il a fallu que je cours faire les inscriptions du cours de danse…)

dessert, gâteau, chocolat café, rhum, ganache , dessert, gâteau, chocolat, café, rhum, ganache

24 Commentaires

Commenter