Ce carpaccio de fraises est une première pour moi! je n’ai pas l’habitude de cuisiner les fraises en salé. J’ai fait au plus simple mais en utilisant de bons produits, de belles fraises françaises, de la vraie féta, de la bonne huile d’olive parfumée des Baux de Provence (souvenir de l’été dernier achetée directement au moulin) et du poivre de Tasmanie de la Maison Thiercellin. Ce poivre possède un parfum floral qui se marie bien avec les fruits rouges.

Carpaccio de fraises, féta et poivre de Tasmanie

Pour avoir de fines tranches régulières de fraises j’ai utilisé une mandoline.
Au moment d’Halloween j’avais été contactée par Fiskars pour essayer leur couteau d’office et la cisaille à volaille (je vous en avais fait gagner sur le blog aussi à ce moment-là). J’ai beaucoup aimé leurs produits que je trouve de très bonne qualité. Mon mari se sert toujours de ses ciseaux de gaucher qu’il a eu en CP pour vous dire que c’est robuste ! Souvent les partenariats s’arrêtent à un échange de produits aussi j’ai été très heureuse d’être de nouveau sollicitée pour tester deux autres de leurs produits en cuisine (je les remercie de leur confiance au passage). Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de leur mandoline, en toute honnêteté (et je ne suis pas payée pour ça). J’avais eu une expérience malheureuse avec ma première mandoline (pouce décapité jusqu’à l’hypoderme) dont je garde un douloureux souvenir et depuis j’appréhende toujours de m’en servir. Avec celle-ci je n’ai plus ce souci, elle est vraiment fiable, avec son système coulissant ça ne risque pas de déraper (ce qui s’était produit avec l’autre). Elle est petite et ne prend pas beaucoup de place, je m’en sers dès que j’ai des rondelles à faire (concombre, carotte, radis …). Tout cela a l’air merveilleux et c’est bien vrai mais elle a quand même quelques défauts. Comme elle est petite, on ne peut émincer que des légumes de petits calibres (à moins de les couper bien sûr mais dans ce cas on n’obtiendra que des quarts de rondelles). Elle est fiable et maniable certes mais on ne peut pas changer la lame (ainsi pas de risque de coupure) donc on ne peut pas régler l’épaisseur des rondelles ni faire des spaghettis de légumes. Je dirais qu’on ne peut pas tout avoir. Cette mandoline n’est pas un outil de pro qui fait tout mais moi, elle m’a séduite. Elle est pleinement adoptée dans ma petite cuisine et je pense même l’emmener en vacances avec moi puisqu’elle ne tient pas beaucoup de place.

Carpaccio de fraises, féta et poivre de TasmanieCarpaccio de fraises, féta et poivre de Tasmanie

Et maintenant place à la recette qui est très simple avec ses 4 ingrédients.

Ingrédients (pour 4 personnes)

500 g de grosses fraises assez fermes
100 g de féta
Huile d’olive fruitée noire
Poivre de Tasmanie

Préparation : 20 minutes     Pas de cuisson

Emincez les fraises à l’aide d’une mandoline et disposez-les sur une assiette.
Coupez la féta en petits dés et émiettez-la sur les fraises.
Couvrez d’un filet d’huile d’olive et poivrez.
Si vous ne servez pas de suite ne mettez le poivre qu’au moment du service. C’est fraichement moulu qu’il développera le plus ses aromes.

Carpaccio de fraises, féta et poivre de Tasmanie

Carpaccio de fraises, féta et poivre de Tasmanie

Carpaccio de fraises, féta et poivre de Tasmanie

Pour une belle présentation de votre carpaccio vous ne garderez que les belles tranches de fraises, avec le reste, celles qui se seront écrabouillées, vous pourrez les mettre dans une compote. J’ai juste fait cuire ces restes avec 2 pommes golden et elle a été plutôt bien appréciée, voyez-vous même cette petite gourmande!

13 Commentaires

Commenter