Avec la chaleur qui règne ne ce moment, je n’ai pas très envie de cuisiner dans la journée. Nous faisons quelques pique-niques au frais dans la maison pour le déjeuner et nous sortons dans le jardin pour dîner. Même si les soirées restent chaudes au moins il y a un peu d’air et c’est plus respirable. Ces dernières semaines il y a aussi eu beaucoup d’activités chez moi, spectacles, représentations, auditions… qui ont amené des retours tardifs. Du coup là aussi un repas sur le pouce qui attend gentiment sur la table est bien agréable quand il faut vite coucher tout ce petit monde. Cela a été le cas de ce cake au thon persillé. Je l’ai improvisé pour un retour de spectacle et il a été si apprécié que je l’ai recommencé 2 jours plus tard pour un pique-nique. A l’ombre des palmiers, non peut-être pas, ni à l’ombre de mon noisetier car je n’avais pas encore déménagé lorsque j’ai réalisé ces photos, à l’ombre de ce que vous avez sous la main car il fait bien trop caliente pour rester au soleil ! Pique-nique à l’ombre des palmiers c’est justement le thème de cette Battle food choisi par And so we cook.
Ce cake est très moelleux et s’accompagnera volontiers d’une salade verte bien croquante. J’en ai préparé 2 qui ont été entièrement mangé en une fois par nous 6 !

Ingrédients (pour 2 cakes, un grand et un moyen)
2 gousses d’ail
Quelques tiges de persil
1 boîte de thon au naturel égoutté (140 g)
6 œufs
300 g de farine
150 ml d’huile de tournesol
250 ml de lait
200 g de gruyère râpé
2 sachets de levure chimique
Sel, poivre

Préparation : 15 minutes      Cuisson : 45 minutes
Préchauffez votre four à 180°c.
Mettez dans un saladier la farine, la levure, le sel, le poivre puis cassez les œufs au centre et mélangez bien au batteur électrique.
Faites tiédir le lait et l’huile puis incorporez-les petit à petit au mélange.  Ajoutez le thon égoutté et émietté, le gruyère râpé, l’ail écrasé et le persil ciselé.
Versez l’appareil dans 2 moules à cake recouvert de papier sulfurisé.
Faites cuire au four pendant 45 minutes.
Laissez tiédir avant de démouler.
Et hop, emballé et c’est parti pour le pique-nique !

 

19 Commentaires

Commenter