Bavarois au café, dacquoise noisette et gelée au Marsala for the collection inspired by Pantone®

Publié le par By acb 4 you

Derrière ce beau dessert de fête se cache une folle histoire, une histoire où je me suis prise pour un agent de Mission Impossible avec une mission à accepter sous le sceau du secret. Une mission arrivée sous forme d’un petit messenger sur Facebook où Agnès me demandait si j’étais partante pour faire une recette d’une certaine couleur mais sans savoir laquelle à ce moment-là (merci à Agnès d’avoir eu cette idée géniale et à Nathalie de l'avoir secondé!). Nous nous sommes retrouvés à 6 dans cette histoire, légèrement sous pression à cause du timing serré. Heureusement la mission ne s’est pas autodétruite mais a été révélée au grand public une fois menée à bien. Je peux maintenant vous parler de cette mission réalisée avec l’aide de mes 5 acolytes, Agnès de Nuages et Gourmandises, Julie de Jujube en cuisine, Laurent de Cuizinalau, Nadia de Objectif : Zéro miette et Stéphanie de Cook’N Tinem. Ensemble nous avons relevé le défi de créer un livret de recettes exclusives combinant l’ingrédient et la couleur de l’année 2015 de Pantone®, Marsala. Nous nous sommes associés à la célèbre marque de peinture Tollens pour le lancement de cette nouvelle couleur. Marsala évoque la liqueur originaire de Sicile donc une couleur chaude, vibrante, volcanique. De l’apéritif au dessert nous vous livrons un exercice de stylisme culinaire haut en couleurs et en saveurs: Des bouchées apéritives, du magret, des Saint-Jacques, un bavarois, des macarons et des mini bundt cakes. Je sais je me la pète un peu mais ce n'est pas moi qui le dis, c'est Tollens!
Quand j’ai su le nom de la couleur, j’ai tout de suite pensé à un dessert avec du café pourtant je ne connaissais pas le goût du Marsala, comme la plupart d’entre nous d’ailleurs. Il a fallu imaginer des associations de saveurs et de textures un peu à l’aveugle. Le deuxième essai a été le bon pour ce bavarois au café, dacquoise aux noisettes et gelée au Marsala. Quant à la décoration, elle a beaucoup faire rire à la maison, les enfants pensant qu’il s’agissait de têtards… N’empêche que têtard ou pas, tout le monde a adoré particulièrement l’invitée du jour de la miss N. 

La recette parait longue car il y a plusieurs étapes à respecter et il faut laisser refroidir entre chacune d'entre elles. Mais le résultat en vaut largement la chandelle!

Bavarois au café, dacquoise noisette et gelée au Marsala for the collection inspired by Pantone®

Ingrédients (pour 8 à 10 parts)

Dacquoise noisette :
150 g de noisette
90 g de sucre glace
150 g de blancs d’œufs (environ 4 œufs)
40 g de sucre semoule

Mousse bavaroise au café :
3 jaunes d’œufs
350 g de lait
50 g de sucre en poudre
1 tasse de café fort
8 g de gélatine (4 feuilles)
20 cl de crème liquide bien froide

Gelée au marsala
200 g d’eau
200 g de cassonade
2 cc de Marsala
4 g de gélatine (2 feuilles)

Pour la décoration
100 g de sucre en poudre
10 noisettes


Préparation : 30 minutes     réfrigération : 12 heures      cuisson : 15 minutes

Commencez par faire torréfier les noisettes.
Faites préchauffer le four à 180°c.
Etalez les noisettes sur une plaque et placez au four 10 minutes.
Laissez refroidir.
Otez la petite peau brune en frottant les noisettes entre les doigts.
Mixez 150 g de noisettes torréfiées avec le sucre glace de manière à obtenir une poudre grossière.
Montez les blancs en neige avec un peu de sucre. Versez le reste du sucre petit à petit.
Ajoutez la poudre de noisettes sur les blancs en neige et l’incorporez délicatement avec une maryse.
Mettez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson et versez dessus le mélange précédent.
Etalez avec une spatule de manière à avoir un peu plus que la surface de votre cercle ou carré.
Faites cuire 15 minutes à 180°c puis débarrassez sur une grille pour laisser refroidir.

Pendant ce temps préparez la mousse bavaroise au café.
Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froide
Faites chauffer le lait.
Blanchissez les jaunes d’œuf avec le sucre.
Versez le lait chaud sur les jaunes blanchis et mélangez sans trop fouetter pour ne pas faire mousser. Reversez le mélange dans la casserole et mélangez sur feu doux jusqu’à épaississement de la crème.
Hors du feu incorporez la gélatine essorée, elle va fondre très rapidement, puis le café.
Laissez refroidir la crème anglaise.
Montez la crème en chantilly à l’aide d’un fouet puis incorporez-la  progressivement à la crème anglaise au café refroidie mais non figée.

Placez la dacquoise sur le plat de service puis installez le carré. Coupez les bords qui dépassent (ces restes peuvent servir de mignardises pour accompagner un café par exemple).
Versez la crème sur la dacquoise et faites prendre au frais au moins 6 heures.

Préparez la gelée au Marsala en faisant un sirop de sucre.
Pour cela mettez la cassonade et l’eau dans une petite casserole et faites bouillir pendant 5 minutes.
Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans un bol d’eau froide.
Versez le Marsala dans le sirop tiédi puis ajoutez les feuilles de gélatine.
Mélangez bien et laissez refroidir à température ambiante en remuant de temps en temps.
Versez sur la mousse bavaroise et remettez au frais pour 6 heures supplémentaires.

Pour la décoration avec des noisettes caramélisées, faites un caramel sec en faisant fondre 50 g de sucre en poudre dans une casserole. Lorsqu’il commence à blondir versez le restant de sucre et mélangez jusqu’à obtention d’un caramel doré. Laissez un peu refroidir.

Piquez délicatement les noisettes torréfiées avec un cure-dent puis trempez-les dans le caramel.

Piquez les cure-dents sur une plaque de polystyrène, elle-même posée entre 2 tasses.

Avant le service sortez le bavarois du frigo, passez la lame d’un couteau entre le carré et l’entremet puis retirez doucement le carré.
Décorez avec les noisettes et caramélisées puis portez fièrement votre dessert à table.

Bonne dégustation !

Bavarois au café, dacquoise noisette et gelée au Marsala for the collection inspired by Pantone®




 Ce livret de recettes a été édité en 500 exemplaires et je me propose d’en offrir un à 3 d’entre vous. Pour cela rien de plus simple, laissez-moi en commentaire sous cet article le souvenir le plus magique que vous ayez de Noël. J’en choisirai 3 parmi ceux qui m’auront le plus émue, fait sourire ou rire, je vous laisse jusqu'au 25 décembre.

Si vous ne faites pas parti des heureux chanceux, vous pouvez toujours vous consoler en allant visiter les blogs de chacun des participants où vous retrouverez la recette qu’il a créé ou en allant jouer chez Tollens où 100 exemplaires ont été mis en jeu (premiers arrivés, premiers servis mais dites toujours que vous venez de ma part).

Vous pouvez aussi allez lire l’article élogieux de 
Marie-Claire Maison à qui ce livret a bien plu (les recettes y sont aussi) !

Il a tellement plu au siège de Tollens, qu'il est parti pour traduction aux USA, en Espagne et au Portugal, si, si, si!

Modification du 26 décembre:
Vous avez été trois à jouer, vous gagnez donc toutes les trois ce livret de recettes au Marsala. Merci Sandrine, Diane et Virginie de m'avoir livré vos petits souvenirs et je vous souhaite de joyeuse fêtes!



Mots clés : dessert, bavarois, café ,noisette, dacquoise, Marsala Noël

Publié dans Dessert (gâteaux), Noël

Partager cet article

Commenter cet article

virginie des c 19/12/2014 19:01

J'ai cliqué trop vite et omis de te raconter mon meilleur souvenir de Noël: je devais avoir 6-7 ans et j'étais à Alès dans le Gard chez mon oncle. Les adultes avaient prévenu les enfants qu'ici le Père Noël ne passait qu'au petit matin du 25 et uniquement si les enfants étaient habillés... Du coup, je me souviens très bien avoir dormi tout habillée pour être la première!!! J'avais trouvé que c'était assez inconfortable mais que n'aurais-je pas fait pour des cadeaux!!!!

virginie des c 19/12/2014 18:53

Ton bavarois a fière allure... On le croirait tout droit sorti d'une boutique de Pierre Hermé!
Le décor noisette caramel en goutte d'eau est d'une élégance rare.
Je l'aurai volontiers testé mais à la maison personne n'apprécie le café, à moins que je parfume la mousse d'une autre saveur ( la vanille peut-être?)...
Pour les fêtes, je vais faire ta recette de bavarois citron vert-framboise: c'est une valeur sûre et il peut être réalisé la veille dans le calme.
Je vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année à vous aussi.
De notre côté ,nous allons tenté de trouver un peu de neige à la montagne....
Bisous à vous six et à bientôt.

Dessert Noel 18/12/2014 16:04

Magnifique bavarois :)
Je ferais ce dessert pour le réveillon espérant qu'il sera élégant comme le votre !

la Fourmi Elé 18/12/2014 10:11

Y'a pas à dire, c'est plus que tentant !! et au café en plus : yummy ++

Alison 17/12/2014 13:26

Je ne connais pas le Marsala, ma curiosité est piquée!
Très belle recette en tout cas,
Bisou, Alison

Nadette 16/12/2014 23:44

Magnifique ce gâteau j'hésite pour mes invités vendredi soir mais je pense faire ta dacquoise aux noix. ..je l'ai faite au mois de juin il faisait beau ce jour là je devais remettre la crème au frigo. ..car ça fondait au fur et à mesure..j'espère que R. Va mieux bonne nuit bisous

Muriel 16/12/2014 23:06

Wahoo! je suis bluffée et très admirative ! C'est superbe!

Dr Chocolatine 16/12/2014 21:21

Ton bavarois est magnifique.
Mon meilleur souvenir de Noël, je ne peux t'en donner, car chaque Noël est, pour moi, unique et assez intense. Je les aime encore plus maintenant, entourée par mes chocolatines. Leurs joies et leurs sourires sont mes plus belles sources de bonheur.
Bisous

BoopCook 16/12/2014 20:40

magnifique ;)

nathalielielie 16/12/2014 15:56

whaouuuuuuuuuuuu quelle sublime recette bravo !!!

LadyMilonguera 16/12/2014 10:16

Il est super beau ton bavarois !

Maman Dine 16/12/2014 10:06

Félicitations à toutes, c'est un super projet qui se concrétise et cette recette ,Annie, est à tombée par terre :D la photo est ultra gourmande !!
Je vais partager avec toi un souvenir de Noël qui me tient à coeur car c'est un souvenir d'enfance tout doux qui continue à vivre dans nos mémoires.
Tous les ans Noël avait une saveur particulière car c'était le moment de l'année ou toute la famille descendait des 4 coins de France et se retrouvait chez mes grand-parents, nous étions bien souvent pas loin d'une trentaine et je retrouvais avec bonheur mes cousins/cousines (nous sommes une grosse quinzaine) et chaque Noël on se mettait à table tous et nous aidions notre grand-mère à préparer de délicieux palets de Dame, l'un allait chercher les oeufs au poulailler, l'autre le lait à l'épicerie du coin (et tu comprendras plus loin Annie qu'il fallait en faire plusieurs des allers-retours ... ^^ ) et c'était l'occasion de gros fou rire car bien souvent les biscuits de ma grand-mère étaient brûlés (oui oui nous la faisions tourner en bourrique et elle oubliait souvent les biscuits au four^^) et nous l'avions affectueusement surnommée "mémé aux biscuits carbone 14". Ma grand- mère riait aux éclats .... et nous aussi ... !
C'est un souvenir magique pour moi car je dois bien le reconnaître ces biscuits au carbone 14 me manque aujourd'hui ....
Et depuis à chaque Noël je prépare de délicieux palets de Dame avec mes lutins .... :D